Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Projet Consolidation des acquis du projet de conservation de la diversité biologique et de promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du lac de Madarounfa dans le Département de Madarounfa/Région de Maradi

2017

Projet Consolidation des acquis du projet de conservation de la diversité biologique et de promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du lac de Madarounfa dans le Département de Madarounfa/Région de Maradi

Niger

Titre : Projet Consolidation des acquis du projet de conservation de la diversité biologique et de promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du lac de Madarounfa dans le Département de Madarounfa/Région de Maradi

Pays : Niger

Numéro projet : NER/SGP/CORE/OP6/Y3/BD/2017/01

Domaine : Biodiversity Land Degradation

Durée : 11/2017 — 9/2019

Bénéficiaire : OSE IL ED

Présentation
Le lac de Madarounfa constitue une zone humide abritant des espèces migratrices et dont le rôle socio-économique est très important pour la population (cultures maraichères, abreuvement des animaux, ressources piscicoles, etc.). Malheureusement, ce potentiel est en proie à l’ensablement provenant notamment de deux cours d’eau temporaires à savoir le Goulbi de Gabi et celui de Maradi. Aussi, le bassin versant du lac connaît de fortes pressions qui ont fini par saper l’intégrité des écosystèmes agro forestiers ainsi que leur fonction. Les conséquences de cette situation sont la baisse de la diversité des espèces, de la fertilité des terres et bien entendu la diminution des revenus des populations. La mise en œuvre du Projet de conservation de la diversité biologique et de promotion de bonnes pratiques de gestion des ressources naturelles dans le bassin du lac de Madarounfa/Région de Maradi en 2012-2013, a eu des effets positifs aussi bien sur le plan environnemental (avec un taux de réussite de 98%) qu’au niveau de la vie socioéconomique des populations de sa zone d’intervention. En effet, la plantation sur 100 ha d’espèces locales a permis de créer un micro climat constituant un vrai rempart aux eaux de ruissellement. L’implication des femmes à travers l’embouche des caprins adaptés a permis de réduire leur dépendance financière. De manière participative, les populations des cinq (5) villages concernés par le projet en collaboration avec l’ONG OSE-IL-ED/YANAYI ont senti la nécessité de capitaliser les expériences du passé et ont sollicité la mise en œuvre d’un autre projet pour consolider les acquis du premier projet et rendre encore plus visibles les résultats. Le présent projet de consolidation des acquis de la première phase, vise à contribuer à la restauration de la biodiversité, des terres et des écosystèmes dégradés dans le bassin du lac de Madarounfa en vue de la réduction du ruissellement et de l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. C’est ainsi qu’il sera entrepris des activités d’élagage pour faciliter le recouvrement herbacé, de reboisement additionnel sur le bassin versant du lac, d’autonomisation du genre par la réduction de la dépendance financière des femmes, de vulgarisation des connaissances et de valorisation du site restauré à travers l’exploitation des sous-produits (paille et gomme arabique). Le projet touchera directement les populations de cinq (5) villages de la Commune de Gabi. Les chefs des ménages vulnérables à l’insécurité alimentaire, les femmes membres des groupements et les jeunes sont la principale cible pour la mise en œuvre de ce projet. Il Cadre parfaitement avec les objectifs de la Stratégie du Programme National PMF/FEM/ NIGER/OP6 et des principaux de référence (CS-GDT, I3N, SNPA/BD, SNPA/CVC, PNEDD, PDES, PAN/LCD/GRN) en matière de gestion de l’environnement.

Financement
Grant Amount (GEF) : US$ 37,226.00
Co-Finanshing Cash : US$ 4,714.00
Co-Finanshing in-Kind : US$ 725.00

GEF Small Grants Programme

Page publiée le 22 août 2018, mise à jour le 14 avril 2019