Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Mali → Développement du maraîchage par un dispositif de paysan(ne)s relais dans la zone de Mopti (Mali)

2007

Développement du maraîchage par un dispositif de paysan(ne)s relais dans la zone de Mopti (Mali)

Mali

Titre : Développement du maraîchage par un dispositif de paysan(ne)s relais dans la zone de Mopti (Mali)

Pays : Mali

Localisation : Région de Mopti

Date : 2007

Objectifs
L’AOPP Mopti vise à devenir une organisation moteur dans la mise en place d’une stratégie de vulgarisation et de généralisation de pratiques maraîchères durables. La mise en place d’un réseau d’animation de paysans-relais est un facteur positif pour l’augmentation de la production. Les contraintes agronomiques de la zone de Mopti nous amènent à chercher des techniques d’agriculture nous permettant de rationnaliser l’irrigation et d’améliorer la fertilité des sols, notamment par l’utilisation d’engrais biologique. Il est à noter qu’au Mali, les activités maraîchères (production/transformation) sont principalement réalisées par des femmes. Le programme a ainsi pour autre objectif de favoriser leur autonomie et leur influence dans le milieu rural.

Actions mises en œuvre
Depuis 2010, l’AOPP Mopti a formé vingt paysans-relais (dont douze femmes), dont je fais partie, à des techniques spécifiques (itinéraires techniques, gestion de l’eau, utilisation des composts…). Chaque paysan-relai a mis en pratique ces techniques dans une parcelle d’essai qu’il détient. Ces parcelles constituent en quelque sorte une « vitrine » pour sensibiliser des confrères à ces nouvelles méthodes. Ainsi, chaque mois, chaque paysan-relai accueille d’autres paysans pour transmettre ces nouveaux savoir-faire. L’économie d’eau étant une priorité, les paysans de nos secteurs ont bénéficié d’équipements (tensiomètre et pluviomètre) permettant de baisser la consommation d’eau en ajustant au mieux le volume en fonction de la culture. De nombreux échanges des paysans-relais avec la France et le Burkina Faso ont favorisé la mise en place du projet avec des visites de jardins et de fermes d’expérimentation, et des formations notamment sur la production de semences d’oignons.

Porteur du projet : Agriculteurs Français et Développement International du Loiret (Afdi Loiret)

Partenaire(s)  : AOPP Mopti

Budget : 20 000 €

RESOLIS

Page publiée le 10 août 2018