Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Résilience des populations les plus vulnérables face aux crises nutritionnelles et alimentaires dans les zones de départ de Podor, Ranérou, Matam et Kanel (Sénégal)

2016

Résilience des populations les plus vulnérables face aux crises nutritionnelles et alimentaires dans les zones de départ de Podor, Ranérou, Matam et Kanel (Sénégal)

Sénégal

Titre : Résilience des populations les plus vulnérables face aux crises nutritionnelles et alimentaires dans les zones de départ de Podor, Ranérou, Matam et Kanel (Sénégal)

Pays : Sénégal

Identifiant IATI : XI-IATI-EC_DEVCO_T05-EUTF-SAH-SN-01

Date/Durée : 27-Avr-2016 //

Résumé
Ce programme vise à améliorer la capacité de résilience des populations locales et l’accès aux services de base avec un accent mis sur les plus vulnérables dans les zones de départ de Podor, Ranérou, Matam et Kanel en améliorant les conditions de vie pour prévenir la migration irrégulière. L’intervention a comme bénéficiaires directs estimés une population de plus de 100.000 personn

Contexte
Ce projet est aligné avec les premier et deuxième axes des orientations stratégiques du Plan Senegal Emergent (PSE). De même, le Sénégal, à l’instar des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, a adhéré à l’Alliance Globale pour l’initiative Résilience (AGIR). L’alliance a été mise en place au terme d’une consultation de haut niveau qui a réuni les parties prenantes de la Communauté internationale, en vue de faire face aux crises alimentaires et nutritionnelles qui frappent la sous-région. Ce projet rentre dans les priorités établies dans la Stratégie Nationale de Sécurité Alimentaire et Résilience (SNSAR) 2016-2020 en cours de finalisation.

Objectifs
Objectif général : Améliorer la capacité de résilience des populations locales et l’accès aux services de base avec un accent mis sur les plus vulnérables dans les départements de Podor, Ranérou, Matam et Kanel en améliorant les conditions de vie pour prévenir la migration illégale.
Objectifs spécifiques : - OS.1. La sécurité alimentaire et nutritionnelle sont améliorées. - OS.2. L’accès aux services de base est facilité. - OS.3. La gouvernance des collectivités locales pour renforcer la résilience des populations est améliorée.

Partenaires
Mise en oeuvre : AECID
Suivi : EU Trust Fund for Africa
Financement : EU Trust Fund for Africa

Budget : 8 000 000 EUR

Présentation (akvorsr)

Page publiée le 17 mai 2018