Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Projet d’investissement en appui au développement économique local dans l’Extrême Nord, favorisant l’emploi et l’insertion des jeunes (approche HIMO)

2016

Projet d’investissement en appui au développement économique local dans l’Extrême Nord, favorisant l’emploi et l’insertion des jeunes (approche HIMO)

Cameroun

Titre : Projet d’investissement en appui au développement économique local dans l’Extrême Nord, favorisant l’emploi et l’insertion des jeunes (approche HIMO)

Pays : Cameroun

Identifiant IATI : XI-IATI-EC_DEVCO_T05-EUTF-SAH-CM-03-01

Date/Durée : 22-Sep-2016

Résumé
Les régions historiquement marginalisées du Septentrion camerounais, et en particulier de l’Extrême Nord, sont profondément affectées par la crise liée aux attaques de Boko Haram. Les jeunes de ces territoires qui connaissent des taux de natalité élevés ont vu leurs principales activités économiques (commerce transfrontalier, moto-taxis, activités liées au tourisme, élevage/agriculture, etc.) brutalement interrompues par l’insécurité. Faute de perspectives d’insertion économique et sociale, ils optent de plus en plus pour la migration (vers les grandes villes du pays, la sous-région ou l’Europe) ou des activités criminelles (coupeurs de route, kidnapping, combat dans les rangs de Boko Haram). Le présent projet envisage d’allouer un financement de 10 M€ à travers les canaux du PNDP pour étendre la phase pilote de travaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre (HIMO) en cours (11 communes) dans l’ensemble des communes de l’Extrême Nord (47 communes) et répondre à leurs besoins prioritaires tout en privilégiant la création d’emploi par les micro-projets au bénéfice des jeunes ruraux.Au terme du projet, 6500 jeunes sont bénéficiaires directs, soit 3500 emplois créés et 3000 jeunes formés. Les populations des 36 communes et les éleveurs sont bénéficiaires indirectes à travers la construction des pistes rurales et des mares

Contexte
Plusieurs bailleurs ont été sollicités par le gouvernement pour intervenir dans l’Extrême Nord et soutenir le PRODAT. Afin de mettre en place à titre pilote une composante à impact rapide au sein du PNDP, l’AFD a mobilisé en mars 2015 à travers les fonds du 2ème C2D au PNDP, un montant de 5M€ pour financer une partie des projets ciblés dans le PRODAT en utilisant la méthode HIMO (Haute Intensité de Main d’Œuvre). Onze (11) communes ont bénéficié de cette première phase. La phase actuelle, financée à travers le FFU de l’UE vise les populations vivant dans les 36 autres Communes de la région de l’Extrême Nord.

Objectifs
L’objectif du programme est d’appuyer les communes de l’Extrême Nord dans le développement économique de leur territoire par des investissements dans les infrastructures socio-économiques et la création d’emploi pour les jeunes ruraux.
OS1 - Appuyer les communes cibles à réaliser des microprojets d’investissements communaux prioritaires issus du PRODAT, ou le cas échéant du PCD, suivant le mode opératoire « adapté » du PNDP ; OS2 - Contribuer à la création d’emplois pour les jeunes en mobilisant massivement la main d’œuvre locale dans le cadre de chantiers OS3 - Stabiliser les jeunes travailleurs des chantiers HIMO et éviter leur migration et leur recrutement par Boko Haram par des activités de formation et d’insertion professionnelle.

Partenaires
Mise en oeuvre : AFD (France)
Suivi : EU Trust Fund for Africa
Financement : EU Trust Fund for Africa

Budget : 10 000 000 EUR

Présentation (akvorsr)

Page publiée le 15 mai 2018