Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets de recherche pour le Développement → 2017 → Mise en place d’un centre d’expertise scientifique pour la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) au Burkina Faso

ARES Wallonie-Bruxelles (2017)

Mise en place d’un centre d’expertise scientifique pour la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) au Burkina Faso

Burkina Dechets Electriques Electroniques

ARES (Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur) Wallonie-Bruxelles

Titre : Mise en place d’un centre d’expertise scientifique pour la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) au Burkina Faso

Pays : Burkina Faso

Durée : samedi, 01 juillet 2017 // vendredi, 01 juillet 2022

Descriptif
Dans un contexte où la demande d’énergie et de nouvelles technologies est croissante, il est impératif, dans un cadre de développement durable, de s’attaquer à la problématique des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) en fin de vie étant donné leurs impacts néfastes sur l’environnement et la santé des populations. Au Burkina Faso, la filière de traitement de DEEE peine à se construire par manque de capacités à engendrer une valorisation économique locale des DEEE. La seule voie pour générer des ressources financières locales à partir des DEEE serait d’en récupérer les métaux précieux pour les revendre aux acteurs des filières métallurgiques locales. Pour cela, il faut pouvoir compter sur une expertise scientifique dans le domaine du traitement des DEEE par la valorisation des métaux précieux selon des procédés respectueux de l’environnement.

L’objectif spécifique du projet est de mettre en place une expertise scientifique locale dans la gestion des métaux présents dans les DEEE qui sera à même d’appuyer le développement d’une économie verte axée sur la valorisation des DEEE. Le projet conduira aux résultats suivants : • Une expertise scientifique multidisciplinaire dans le domaine de la gestion des DEEE a été développée au cours du projet et est à même de fournir un appui aux acteurs institutionnels, industriels et non-gouvernementaux actifs dans la collecte et la valorisation des DEEE après le terme du projet. • Un centre d’expertise scientifique et de transfert de technologie pour la gestion des DEEE, et plus spécifiquement le traitement des métaux contenus dans les DEEE, a été créé et est fonctionnel au terme du projet. • Les connaissances et compétences produites au cours du projet ont été disséminées au profit des bénéficiaires directs du projet et de différents public-cibles, au travers d’activités IEC.

Coordonnateur : Claudine BUESS HERMAN, ULB

Partenaires : UMONS ; Université de Ouagadougou, Université de Parakou, Centre Muraz, Association Burkinabè pour la promotion des emplois verts

Budget : 499.393,35 €

Présentation : ARES

Page publiée le 29 août 2018