Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Valorisation de la poule locale par les pôles avicoles communautaires (Méouane) Sénégal

2016

Valorisation de la poule locale par les pôles avicoles communautaires (Méouane) Sénégal

Sénégal

Titre : Valorisation de la poule locale par les pôles avicoles communautaires (Méouane) Sénégal

Pays : Sénégal

Localisation : Méouane

Date/Durée : 2016 // 3 ans

Présentation
Dans la commune de Méouane, l’incubateur d’entreprises INNODEV accompagne une dynamique menée par des groupes d’éleveurs visant à améliorer la productivité et les conditions de valorisation d’une race locale de poulets. Dans cette commune de 25 000 habitants située à 98 km de Dakar, le principal défi à relever est de passer d’une production nomade individuelle à une production intensive organisée.
L’action proposée à Méouane vise à (i) renforcer la productivité d’une race locale de poules villageoises de petite taille, très rustique et à la chair bien appréciée, (ii) développer la transformation et la conservation des produits, (iii) améliorer l’organisation des circuits commerciaux afin de renforcer le pouvoir d’achat des petits fermiers en augmentant les parts de marchés urbains. Ces actions vont être mises en œuvre dans une grappe de 11 villages, à travers un système intégré innovant appelé « pôle avicole communautaire »,

Dans le cadre de ce projet, le SIAD intervient sur la maitrise d’ouvrage et l’incubateur INNODEV en est le partenaire technique local. Financés par la Fondation de France, ensemble ils mettent en place une méthodologie pour structurer les petits fermiers villageois en coopérative (au moins 100 éleveurs) et ainsi : * Sédentariser le cheptel en introduisant des infrastructures de production (poulaillers) qui optimisent l’utilisation de matériaux locaux à bas coût (argiles).* Exploiter un grand poulailler collectif amélioré de 100 m² prévu pour recevoir au moins 1000 sujets (spécialisé dans la production d’œufs à couver et de volaille destinée à la consommation urbaine). * Apporter un appui-conseil à ses membres et effectuer le lien commercial durable et profitable entre ses membres et le marché, dans le domaine de la transformation, à travers la construction d’un mini-abattoir. * Mutualiser les équipements lourds (la couveuse, la chaine de froid) qui ne sont pas accessibles aux producteurs individuels (iii) de proposer une gamme de produits spécifiques et en plus grande quantité plus attractifs pour le marché. * Faciliter l’accès aux services financiers (IMFs, garanties bancaires etc). * Augmenter la productivité des terres en restaurant la fertilité des sols (construction d’une fosse fumière à partir des déchets de la volaille).
Un diagnostic de la filière a été conduit avec les autorités locales et les communautés d’éleveurs, qui a permis d’identifier la principale problématique liée à la faible productivité. La finalité du projet est donc d’organiser la commercialisation, afin d’augmenter la part de valeur ajoutée captée par les petits exploitants et de contribuer aussi à la préservation du patrimoine génétique local.

Service International d’Aide au Développement (SIAD)

Page publiée le 22 mai 2018