Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2009 → Création d’un réseau d’adduction d’eau dans deux villages (Anrouy et Tizi) du Haut-Atlas

2009

Création d’un réseau d’adduction d’eau dans deux villages (Anrouy et Tizi) du Haut-Atlas

Maroc

Titre : Création d’un réseau d’adduction d’eau dans deux villages (Anrouy et Tizi) du Haut-Atlas

Pays : Maroc

Localisation : Anrouy et Tizi

Date/Durée : 2009

Présentation
L’eau sera peut-être un jour la ressource la plus rare - et la plus chère - de la planète. Dans certaines régions du Maroc, son coût est en tout cas déjà trop élevé. Il en est ainsi pour les habitants des villages d’Anrouy et de Tizi, situés dans la région du Haut-Atlas marocain. La sécheresse et le manque d’eau ne sont malheureusement pas des nouveautés pour ces populations. Des réservoirs ont d’ailleurs été construits, il y a longtemps, pour maintenir la salubrité de l’eau... lorsqu’elle était présente. Car aujourd’hui, insuffisance oblige, les réservoirs ne stockent plus que de l’eau livrée par citerne. Or, cette eau transportée est trop chère pour la frange la plus pauvre de la population. Il y a cependant une source à seulement trois kilomètres des deux villages. Les installations existantes doivent certes être remises à neuf pour répondre au respect des règles sanitaires,mais un problème plus important se pose : le dénivelé entre la source et les villages. Un col de 223 mètres sur 1,7 kilomètres implique l’installation d’une citerne intermédiaire à mi-pente et l’utilisation de deux motopompes, alimentées par un groupe électrogène. Une fois l’eau "montée" dans la citerne... la gravité fera son œuvre et une eau saine descendra vers les bornes fontaines. La subvention de la fondation Veolia va permettre l’achat de conduites en acier galvanisé et des groupes électrogènes. Au final, le prix du m3 d’eau passera de 116 à 23 dirhams.

Porteur du projet : Caritas Maroc

Financement : 15 000 €

Fondation Veolia

Page publiée le 25 juin 2018