Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Sénégal → Favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons

2018

Favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons

Sénégal

Titre : Favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons

Sénégal : Les éleveuses du Sahel

Pays : Sénégal
Localisation Région de Matam

Durée  : mars. 2018 – août. 2020

Contexte
La région de Matam est une des régions rurales les moins développées du Sénégal, avec un taux d’analphabétisme plus élevé que la moyenne nationale et un taux de scolarisation très faible (42% en 2011). Dans cette zone rurale au climat aride, les cultures sont soumises à des aléas climatiques extrêmement forts. L’élevage représente un apport alimentaire (lait et viande) complémentaire et la constitution d’une épargne « sur pieds ». Cependant, les éleveurs se heurtent à des difficultés : une faible rentabilité de l’élevage, un accès limité aux fourrages et des services techniques insuffisants. Enfin, les femmes et les jeunes, pourtant majoritaires dans cette zone de très fort exode rurale et d’émigration, restent souvent très peu formés et accompagnés dans leurs activités génératrices de revenus.

Descriptif
Le projet vise à favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons.
Plus spécifiquement, il s’agira de : * améliorer les pratiques d’élevages, pour développer des élevages durables et performants * accompagner les éleveuses dans la gestion économique de leurs élevages * accompagner les acteurs locaux pour appuyer l’émergence et la structuration de filière ovine * promouvoir et diffuser les acquis et les bonnes pratiques issues du projet

Chiffres clés : 100 éleveuses appuyées 21 organisations paysannes accompagnées 200 béliers distribués 6 boucs de qualité pour des inséminations maitrisées 1 réseau de vétérinaires de proximité structuré 90 femmes soutenues pour développer une activité professionnelle d’élevage

Budget : 230 000 €

Présentation : Elevages sans frontières

Page publiée le 31 mai 2018, mise à jour le 8 mai 2020