Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Construction d’une école comprenant un dortoir pour les enfants des pasteurs semi-nomades de la région de l’Aïr

2007

Construction d’une école comprenant un dortoir pour les enfants des pasteurs semi-nomades de la région de l’Aïr

Niger

Titre : Construction d’une école comprenant un dortoir pour les enfants des pasteurs semi-nomades de la région de l’Aïr.

Pays : Niger

Localisation : Wharatakalt,

Date/Durée : 2007

Présentation
Dans le nord du Niger, la vallée de Tidène, située au cœur du Ténéré dans le massif de l’Aïr, est l’une des plus chaudes et sèches du monde. La vie dans cette magnifique région est un combat de chaque instant pour trouver et préserver l’eau. Depuis 2004, l’ONG nigérienne Tidène y a déjà réalisé cinquante-sept puits avec l’appui de sa consœur française Les Puits du désert et, pour quatre d’entre eux, grâce à une subvention de la fondation Veolia
Grâce à ces puits, vingt-sept enfants vivant dans le campement semi-nomade de Wharatakalt ont pu s’affranchir de la corvée quotidienne de l’eau et, sous l’impulsion d’un comité de parents, trouver le chemin d’une école construite pour l’instant de façon précaire (avec de la paille). Tidène et Les Puits du désert cherchent donc désormais à bâtir une école en dur, d’autant qu’un total de cinquante-sept enfants serait prêt à la fréquenter si elle disposait d’un dortoir pour les héberger lorsque leurs familles se trouvent sur des lieux de pâturages trop éloignés. Avec l’aide de la Fondation, le village de Wharatakalt se lance donc dans la construction d’un nouvel établissement scolaire comprenant deux salles de classe, un bloc sanitaire, un dortoir, un entrepôt magasin et un logement pour les instituteurs. En complément, pour sécuriser l’accès à l’eau, le puits attenant à l’école sera couvert et doté d’une pompe à mains.

Porteur du projet : Les Puits du désert

Financement : 20 000 €

Fondation Veolia

Page publiée le 12 août 2018