Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1985 → Hydrologie du bassin versant du haut Sébaou : hydrogéologie des formations alluviales (Algérie)

Université Joseph Fourier (Grenoble) (1985)

Hydrologie du bassin versant du haut Sébaou : hydrogéologie des formations alluviales (Algérie)

Djemai Mohammed

Titre : Hydrologie du bassin versant du haut Sébaou : hydrogéologie des formations alluviales (Algérie)

HYDROGEOLOGY OF HAUT SEBAOU CATCHMENT : HYDROGEOLOGY OF ALLUVIAL SERIES (ALGERIA)

Auteur : Djemai, Mohammed

Université de soutenance : Université Joseph Fourier (Grenoble).

Grade : Doctorat Hydrogéologie : Grenoble : 1985

Résumé
La plaine alluviale du haut Sébaou, dépression synclinale à coeur miocène, d’orientation Est-Ouest est bordée au nord par les chaînons côtiers d’Afir et au sud par la chaîne calcaire du Djurdjura. Elle fait partie intégrante du Tell septentrional. Les faciès géologiques portent l’empreinte de l’orogénèse alpine. Les reconstitutions paléogéographiques révèlent l’antécédence au pliocène du réseau hydrographique. Le remplissage alluvial est formé de six terrasses emboîtées et étagées d’extension et d’épaisseur réduite réparties symétriquement sur les deux rives de l’Oued. L’étude géophysique, complètée par les sondages mécaniques, définit un aquifère homogène de résistivités moyennes. L’étude hydroclimatologique confirme le type de climat méditerranée du bassin versant. L’évaluation des paramètres : Pluviométrie/Evapotranspiration/Ruissellement, a permis de proposer un essai de bilan hydrologique. L’étude piézométrique met en évidence la superposition des écoulements souterrains et superficiels : l’Oued Sébaou draine les eaux de la nappe alluviale. L’estimation des paramètres hydrodynamiques (T, S, K) au moyen d’essais de pompage a permis de sélectionner les zones propices à l’exploitation. L’utilisation conjointe des variations naturelles du niveau de la nappe, des paramètres hydrodynamiques et des débits de sortie du seuil du Belloua, nous a permis d’estimer les réserves régulatrices et de fixer un ordre de grandeur du débit d’exploitation rationnelle de l’aquifère. L’étude physico-chimique a mis en évidence deux types de faciès hydro-chimiques : bicarbonate calcique-sulfate et magnésien et bicarbonate calcique-chlorure et magnésien. Les eaux ont une minéralisation moyenne homogène quoiqu’elles soient le siège d’échange de bases sous l’influence d’apports des versants. Elles présentent une bonne potabilité chimique, malgré leurs caratères d’eaux dures et incrustantes

Mots clés : AFRIQUE DU NORD - GRANDE KABYLIE - RESEAU HYDROGRAPHIQUE - CLIMAT - BILAN EAU - HYDROLOGIE SURFACE - HYDRODYNAMIQUE - PIEZOMETRIE - NAPPE ALLUVION - HYDROCHIMIE - RESSOURCE EAU - ALGERIE - OUED SEBAOU

Présentation (SUDOC-ABES)

Présentation (Archives Ouvertes)

Version intégrale (54,6 Mb)

Page publiée le 25 février 2009, mise à jour le 7 juillet 2017