Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2006 → Création d’un mini réseau d’eau potable et travaux de protection contre de l’ensablement pour une école de Zagora

2006

Création d’un mini réseau d’eau potable et travaux de protection contre de l’ensablement pour une école de Zagora

Maroc

Titre : Création d’un mini réseau d’eau potable et travaux de protection contre de l’ensablement pour une école de Zagora

Pays : Maroc

Localisation : Zagora,

Date/Durée : 2006

Présentation
Zagora : pour de nombreux touristes et amoureux des grands espaces, cette ville représente l’ultime destination du Sud marocain ou, à l’inverse, le point de départ de l’aventure méharée. Située au bord du Drâa, oued descendant tout droit du Haut Atlas, elle est en effet la dernière grande oasis avant de s’engager sur les pistes du Sahara. Au sud de Zagora, les derniers palmiers laissent la place aux grandes dunes de sable et les panneaux routiers indiquant « Tombouctou » mentionnent un nombre de jours, plutôt que des centaines de kilomètres… Idyllique pour certains, ce paysage reste toutefois rude à vivre au quotidien, d’autant que le désert, ici comme sur ses franges sud, a tendance à avancer un peu plus chaque année. Pour les habitants de la région, la vie est un combat quotidien contre le sable (qui s’infiltre partout lors de chaque tempête) et pour la préservation de la ressource en eau.
Accueillant des enfants de tous âges, l’école El Amal n’échappe pas à cette situation. Depuis une dizaine d’années, elle fait difficilement front à la sécheresse qui augmente dans toute la région et peine à trouver les fonds nécessaires pour lutter contre l’ensablement qui la menace. Une association de droit marocain, créée par des parents et tuteurs marocains et français des enfants de l’école, s’est donc constituée pour l’aider à entreprendre les travaux nécessaires pour protéger les lieux de l’ensablement et leur assurer un accès à l’eau. L’aide de 2 000 euros de la fondation Veolia servira à financer en partie la création d’un miniréseau d’eau potable, afin qu’enfants et enseignants n’aient plus à endurer des journées entières sans eau.

Porteur du projet : Association des parents et tuteurs d’élèves de l’école El Amal

Financement : 2 000 €.

Fondation Veolia

Page publiée le 28 septembre 2018