Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Développement de l’Emploi par la Formation et l’Insertion (DEFI) Sénégal

2017

Développement de l’Emploi par la Formation et l’Insertion (DEFI) Sénégal

Sénégal

ADG (Aide au Développement Gembloux)

Titre : Développement de l’Emploi par la Formation et l’Insertion (DEFI) Sénégal

Pays : Sénégal

Zone d’intervention : L’intervention proposée par ADG sera basée à Tambacounda et Ziguinchor, mais pourra rayonner dans tout le Sud et l’Est du Sénégal (Kolda, Sedhiou, Kedougou)

Durée : 39 mois : juin 2017 – septembre 2020

Présentation
Au Sénégal, l’enclavement et les difficultés de déplacement dans les territoires ruraux constitue un frein fréquent à l’insertion professionnelle et un facteur aggravant l’exode rural et la migration. Les régions de Tambacounda et Ziguinchor, sont considérées comme des zones importantes de départs de migrants, notamment les jeunes, et, en même temps, des centres urbains porteurs de potentialités d’emploi et d’entreprenariat. Cette situation s’explique notamment par des carences dans les dispositifs de formation, d’insertion professionnelle, de renforcement continu des compétences et de professionnalisation des opérateurs du monde productif. De plus, pour les migrants de retour au Sénégal, les difficultés d’accès à l’emploi se cumulent avec des problématiques sociales et communautaires : acceptation du retour par la famille et par le jeune lui-même, perte d’estime de soi, insuffisance de capacités à se projeter dans un nouveau projet, etc.

Activités
L’action DEFI (Développement de l’Emploi par la Formation et l’Insertion) s’inscrit dans le cadre du projet « Accès Equitable à la Formation Professionnelle » mené par LuxDev, en partenariat avec ADG, sur financement du Fonds Fiduciaire d’urgence pour l’Afrique de l’Union Européenne. Il s’agit de mettre en place ou de renforcer des dispositifs adaptés à divers types de publics et permettant : • de faciliter, pour les personnes sortant de formation, le passage de la formation professionnelle et technique et l’apprentissage vers l’emploi durable. L’action permettra notamment aux jeunes d’améliorer leur perception du monde professionnel, de mieux adapter leur projet personnel aux potentialités du territoire et de maîtriser les démarches et compétences nécessaires pour réussir leur insertion ; • de professionnaliser les actives et actifs du secteur de la production et de la transformation alimentaire, secteur d’activité porteur au sein du territoire d’intervention. Ce renforcement permettra une amélioration des performances techniques et économiques, et donc une croissance de l’emploi offert par le secteur productif local ; • d’accompagner les migrants de retour dans des parcours d’insertion ou de réinsertion sociale et professionnelle

Bénéficiaires : - 1200 jeunes participant aux actions collectives, dont 750 orientés vers des formations complémentaires - 300 jeunes accompagnés dans leur projet personnel - 70 organisations (GIE, GPF, Coopératives, TPME…) dont 700 opérateurs de production ou de gestion (membres, salariés, associés…) bénéficiant de formations - 250 jeunes migrant-e-s de retour en suivi

Partenaires opérationnels  : Lux Dev ; Gret ; ENDA ; AFD ; FODDE

Budget total et partenaires financiers : 1.000.000 € Union Européenne

Présentation : ADG

Page publiée le 7 juin 2018, mise à jour le 28 juin 2018