Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Un projet interdisciplinaire pour améliorer la santé humaine et animale en Éthiopie : Jigjiga University One Health Inititiave

2015

Un projet interdisciplinaire pour améliorer la santé humaine et animale en Éthiopie : Jigjiga University One Health Inititiave

Ethiopie

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Un projet interdisciplinaire pour améliorer la santé humaine et animale en Éthiopie : Jigjiga University One Health Inititiave

Pays/Région : Ethiopie

Durée : 01.01.2015 - 30.09.2020

Résumé
Les communautés d’éleveurs nomades, qui n’ont guère accès à des services de santé, représentent un dixième de la population éthiopienne. Dans le cadre du projet Jigjiga University One Health Inititiave, le DFAE soutient la mise en place de soins de santé locaux par un centre de compétence interdisciplinaire à l’Université de Jigjiga, dans l’est de l’Éthiopie.

Projet en bref
* Contexte : L’Éthiopie compte près de 9 millions de bergers (environ 10% de la population totale), dont la moitié vit dans la région Somali (SRS). La SRS, région en voie de développement parmi les plus déshéritées du pays, souffre d’un grave manque d’infrastructures de base, d’une pénurie d’eau chronique et d’une dégradation des ressources naturelles. Les communautés pastorales et leurs bêtes connaissent de graves problèmes de santé, principalement en raison de difficultés systémiques et d’une mauvaise compréhension des besoins spécifiques des populations d’éleveurs (semi-) nomades. L’Université de Jigjiga (JJU) est le seul établissement d’enseignement et de recherche ayant un mandat national dans la région.
* Objectifs  : (à réaliser sur douze ans) - Amélioration de la santé, de la sécurité des revenus (issus de l’élevage) et du bien-être des communautés pastorales. - L’Université de Jigjiga dispose d’un département de recherche et d’enseignement de qualité consacré à l’initiative « One Health ». Autonome, ce dernier propose ses propres cursus de bachelor et bénéficie d’une enveloppe budgétaire attitrée.
* Groupes cibles  : Personnel JJU (17 personnes, dont 5 femmes – fonctions clés et auxiliaires confondues,) et étudiants JJU (21 personnes, dont 10 femmes), acteurs du secteur de santé (520 employés de l’État, dont 150 femmes), bergers (15’000 personnes, dont 10’000 femmes) de tous âges (y. c. les groupes marginalisés). Cheptel (25’000 têtes de bétail) dans les districts d’Adadle (zone du Chébéli) et Shinile (zone Sitti).

Partenaires  : Swiss Tropical and Public Health Institute ; Jigjiga University, Armauer Hansen Research Institute

Budget  : 2’100’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 13 juin 2018