Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2015 → Une exploitation minière responsable et durable (Mongolie)

2015

Une exploitation minière responsable et durable (Mongolie)

Mongolie

Direction du Développement de la Coopération (Suisse)

Titre : Une exploitation minière responsable et durable (Mongolie)

Pays/Région :

Durée : 01.01.2015 - 31.12.2019

Résumé
Vu l’importance prise par le secteur minier informel au début des années 2000, le gouvernement mongol, soutenu par la DDC, a lancé en 2005 le projet d’exploitation minière artisanale durable. Le projet vise l’officialisation et la légalisation de ces activités ainsi que le développement des capacités des mineurs.

Projet en bref
* Contexte : L’exploitation minière artisanale et à petite échelle (ASM, pour artisanal and small-scale mining) est apparue en Mongolie il y a plus de dix ans, en réponse à la transition économique et aux catastrophes climatiques qui ont provoqué un chômage et une pauvreté généralisés. Grâce à l’appui fourni par la DDC depuis 2005, de grands progrès ont été accomplis pour intégrer le secteur ASM dans l’économie formelle. Les réformes politiques et législatives entreprises récemment ont en outre permis de donner une base officielle à l’ASM durable. Cependant, pour réaliser tout le potentiel de développement de ce secteur, il est nécessaire d’affronter la question des droits de l’homme et le caractère officieux de la chaîne d’approvisionnement de l’or. Les bonnes pratiques mises en place en Mongolie ne sont que partiellement connues de la communauté internationale ASM, tandis que la Mongolie ne tire pas pleinement parti des expériences faites à l’échelle international
* Objectifs  : Développement en Mongolie d’un secteur ASM économiquement durable, respectueux de l’environnement et axé sur les droits de l’homme, qui bénéficie des bonnes pratiques internationales concernant l’exploitation minière artisanale et à petite échelle. Conformément à l’objectif global, il est prévu qu’à la fin de la phase 4 du projet, sa mise en œuvre ainsi que la coordination de l’ASM soient entièrement transférées aux autorités responsables.
* Groupes cibles  : Le projet profitera, directement et indirectement, à environ 230 000 membres des communautés concernées par l’ASM. Les principaux bénéficiaires seront les 15 à 20 000 mineurs artisanaux et les membres des organisations ASM reconnues de même que les opérateurs de la chaîne d’approvisionnement. Les membres des organisations et sites ASM reconnus (environ 3 à 5000 mineurs) entendent continuer à assumer leur rôle moteur et à soutenir le principe de l’ASM de manière à faire profiter les mineurs d’autres régions des avantages de ce projet. Ces principaux groupes cibles comprennent également des institutions publiques qui, une fois que les rôles auront été officialisés et les capacités requises créées, seront à même de développer et de pérenniser les améliorations dans tout le pays, sur les plans légal, environnemental, social, économique et dans le domaine des droits de l’homme.

Budget  : CHF 5’465’000

Présentation : Coopération Suisse

Page publiée le 14 juin 2018