Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Laafia – une meilleure santé pour des écoliers et leur famille (Burkina Faso)

2015

Laafia – une meilleure santé pour des écoliers et leur famille (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Laafia – une meilleure santé pour des écoliers et leur famille (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Localisation : province de Gnagna

Date/ Durée : 2015 jusqu’à 2018

Contexte
Au Burkina Faso, deux personnes sur trois ont aujourd’hui accès à l’eau potable. Ces chiffres surprenants attestent d’une évolution réjouissante. Malheureusement, un autre chiffre a de quoi surprendre : faute d’accès à des latrines, quatre personnes sur cinq sont contraintes de faire leurs besoins dans les champs ou les buissons, souvent sans se rendre compte qu’elles mettent ainsi en péril la santé de leur communauté. Ce problème est extrêmement répandu dans la province de Gnagna, où neuf personnes sur dix ne peuvent accéder aux latrines. Pour remédier à cette situation, Helvetas et des spécialistes locaux rendent les enfants « ambassadeurs » et « ambassadrices » de l’hygiène. C’est à l’école qu’ils découvrent une latrine et l’utilisent pour la première fois. C’est là aussi qu’ils apprennent à se laver les mains régulièrement. Une fois rentrés à la maison, ils parlent des latrines, du lavage des mains, du savon, des microbes et des méthodes qui permettent d’assurer la salubrité de l’eau.

Descriptif
Helvetas soutient ces « Écoles Bleues » et leurs programmes d’éducation à l’hygiène. Les élèves de ces écoles sont aussi des ambassadeurs et ambassadrices d’un meilleur avenir. L’eau salubre et l’hygiène sont en effet des conditions indispensables au développement d’une société. Au Burkina, 89 enfants sur 1000 meurent avant l’âge de cinq ans. Il faut ajouter à ce chiffre tous les enfants qui ne se développent pas convenablement à cause de maladies diarrhéiques et les adultes que la maladie empêche de travailler. Des infrastructures sanitaires et des conseils d’hygiène permettraient d’éviter bon nombre de maladies. Le projet Laafia (qui signifie « Santé ») permet chaque année à 1200 enfants et leurs familles, dans 15 villages, de bénéficier de cette amélioration de leurs conditions de vie. Dans le cadre de ce projet, les membres des autorités reçoivent un appui sur la manière de planifier et d’encourager la construction de latrines. Des fournisseurs privés sont invités à proposer des produits de qualité à des prix justes. Les autorités et d’autres organisations de coopération au développement s’intéressent désormais aux « Écoles Bleues » et à l’idée de faire des enfants des ambassadeurs et ambassadrices de la santé.

Financement : Ce projet est financé par des dons.

Helvetas

Page publiée le 27 juillet 2018, mise à jour le 25 avril 2020