Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Appui à l’accès à l’eau potable dans le nord du département de Dogondoutchi : communes de Matankari et de Dogonkiria

2018

Appui à l’accès à l’eau potable dans le nord du département de Dogondoutchi : communes de Matankari et de Dogonkiria

Niger

Titre : Appui à l’accès à l’eau potable dans le nord du département de Dogondoutchi : communes de Matankari et de Dogonkiria

Pays : Niger

Lieu : Birbiro Goriba Dosso / Dogondoutchi ;

Dates : 2018

Partenaires : AE Loire-Bretagne Orléans EBR Collectivité Rennes MHA Niamey Région Bretagne Rennes Tarbiyya Tatali France Cesson Sévigné

Descriptif
* Volet 1 : réalisation d’un poste d’eau autonome (PEA) au village de Goriba (commune de Matankari) Le projet prévoit d’équiper le forage existant avec un poste d’eau autonome (PEA) comprenant une pompe immergée de 2,2 kW, un générateur solaire composé de 12 panneaux de 250 Wc (3 kWc en tout), un château d’eau de 15 m³ surélevé de 6 m et deux bornes fontaines chacune avec deux robinets de puisage
* Volet 2 : Formation de l’Association des Usagers du Service Public de l’Eau (AUSPE) du village de Goriba La gestion, l’entretien de l’équipement et la vente de l’eau (25 CFA les deux bidons) seront assurés un délégataire municipal qui verse une partie de la recette à la commune. Une Association des Usagers du Service Public de l’Eau sera constituée et formée pour qu’elle soit en mesure d’assurer le contrôle de l’exploitation du PEA par le délégataire et le bon usage des équipements par la population.
* Volet 3 : Réalisation d’un puits cimenté au village de Birbiro (commune de Dogonkiria) Le projet prévoit le foncage et le cuvelage d’un puits de 80 et la réalisation d’une superstructure clôturée permettant une bonne hygiène
* Volet 4 : Formation du Comité de Gestion du puits du village de Birbiro Un Comité de Gestion du puits de cinq personnes (président, secrétaire, trésorier.e, deux hygiénistes) sera constitué par le village. Son rôle sera de veiller au bon usage du puits en faisant respecter notamment les règles d’hygiène, d’assurer la pérennité de l’équipement en constituant une trésorerie permettant de faire face aux petites réparations nécessaires, de prévenir les éventuels conflits d’utilisation. Classement :

Budget global : 71.170 €

Programme Solidarité Eau (pS-Eau)

Page publiée le 17 juillet 2018