Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Madagascar → LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT DE LA POPULATION LOCALE DE BEHELOKA DISTRICT TULÉAR II RÉGION SUD-OUEST DE MADAGASCAR

Université d’Antananarivo (2016)

LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT DE LA POPULATION LOCALE DE BEHELOKA DISTRICT TULÉAR II RÉGION SUD-OUEST DE MADAGASCAR

ANDRIAMAHAFALY FRANKEL RATSIMBAZAFY

Titre : LA GESTION DURABLE DES RESSOURCES NATURELLES RENOUVELABLES ET DEVELOPPEMENT DE LA POPULATION LOCALE DE BEHELOKA DISTRICT TULÉAR II RÉGION SUD-OUEST DE MADAGASCAR

Auteur : ANDRIAMAHAFALY FRANKEL RATSIMBAZAFY

Université de soutenance : Université d’Antananarivo

Grade : Master Géographie 2016

Résumé
La gestion locale des ressources naturelles renouvelables (RNR) avait commencé, à Madagascar, depuis la période monarchique. Cette politique de gestion durable des ressources naturelles a été renouvelée il y a plus de dix ans. La population locale peut gérer elle-même les RNR à travers la Communauté de Base, celle-ci se base sur un contrat de transfert de gestion -025 du 30 Septembre 1996 dite la loi GELOSE. Cette loi est une composante transversale du Projet Environnemental II qui consiste à confier aux communautés de base la gestion de certaines ressources comprises dans la limite de leurs terroirs. Ce transfert de gestion des (RNR) ressources naturelles est une politique de en général et des ressources naturelles en particulier, a pris une place prépondérante dans le cadre de la politique gestion durable, rationnelle et pérenne des ressources, et aussi contribuer à une augmentation des revenus des communautés qui est un élément clé de la lutte contre la pauvreté. La Commune Rurale de Beheloka appartient à la Région Sud-Ouest de Madagascar, une zone sub-aride connaissant ant dans la sous-région écologique du plateau Mahafaly, couverte par une végétation de xérophytes uniques au monde. Cette couverture végétale subit de fortes pressions, notamment les défrichements agricoles destinés à la production de maïs et à la fabrication de charbon de bois. Face à cette réalité existante, la présente étude vise à comprendre les relations qui existent entre la gestion durable des ressources naturelles, par le biais du transfert de gestion, les Communautés villageoises de Base (COBA) et le développement ; et à étudier les apports et les contributions des parties prenantes (Partenaires Techniques et Financiers, Collectivités se rapportant à la contrat de transferts et des activités de développement local.

Mots clés : Gestion durable et rationnelle des ressources naturelles renouvelables (RNR), Plan Développement de la population locale, Communauté locale (villageoise) de Base (C , Plateau Mahafaly, Région du Sud-Ouest de Madagascar. .

Version intégrale (18,2 Mb)

Page publiée le 27 mars 2019