Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Maroc → 2010 → Préservation de l’Arganeraie à Idmine, Agadir Idaoutanane

2010

Préservation de l’Arganeraie à Idmine, Agadir Idaoutanane

Maroc

Titre : Préservation de l’Arganeraie à Idmine, Agadir Idaoutanane

Région /Pays : Maroc

Localisation : Idmine, Agadir Idaoutanane

Date : du 08/2010 au 12/2016

Contexte
Les femmes, ayants droits d’arganier du douar Ikherdidn, constituent le groupe cible visé par ce projet. Il s’agit d’une de plus de 130 femmes adhérentes qui représentent plusieurs foyers. Le projet contribue au développement local et à la lutte contre la pauvreté en améliorant les conditions de vie de leurs familles.

Projet
Depuis 2010, la coopérative Afoulki a lancé une initiative pour promouvoir leur entreprise de produits biologiques qui respectent l’arganeraie et la biodiversité d’une manière générale Cette action pilote se base essentiellement sur la valorisation de la matière première, en respectant d’abord les bonnes pratiques de gestion et de réhabilitation de l’arganier. Cette pratique de gestion originale et emblématique, instaurée par la coutume locale, permet la mise en défens traditionnelle des milieux forestiers et pastoraux. Elle est saisonnière et elle correspond à la période de la récolte des fruits d’argan, de mai à août, dans une démarche de respect de la nature et en prenant en compte les aléas climatiques. De plus, la coopérative encourage les adhérentes, qui représentent presque tous les foyers du Douar Ikherdidn, à procéder à la plantation de l’arganier. Pour chaque plantation réussie les femmes perçoivent 250 dirhams (23 euros). « Cela est bénéfique à la fois pour nous les adhérentes, mais aussi pour la durabilité de notre activité et la préservation de notre nature », témoigne Roquaia ASRRAR, l’une des femmes adhérentes de la coopérative. La coopérative veille toujours à ce que la production et la transformation de la matière première se déroule dans des conditions qui respectent l’environnement et les normes d’hygiène et de qualité exigées par les organismes certificateurs. La coopérative exploite les déchets de concassage des noyaux pour les vendre aux utilisateurs de fours traditionnels et aux hammams. Ce combustible est écologique et il est cinq fois plus économique que le charbon et le bois. Ainsi, la coopérative contribue, d’une manière indirecte, à réduire les émissions de gaz à effet de serre. La coopérative organise des réunions de sensibilisation et de formation au profit des adhérentes pour éveiller leur conscience et à contribuer à la préservation de l’arganier leur gagne-pain. Les femmes sont sensibilisées aux risques et aux défis à relever et sont encouragées à réfléchir aux moyens d’adaptation aux changements climatiques afin de garantir une meilleure gestion de cet arbre légendaire pour favoriser une production durable au bénéfice de leurs enfants.

Résultats obtenus
* prise de conscience de l’importance de la préservation de l’Arganeraie pour une plus grande résilience au changement climatique * augmentation de la floraison au niveau du service de pollinisation, tout en s’adaptant avec les changements climatiques * préservation de l’abeille saharienne * meilleure organisation de la production et de la commercialisation de l’huile d’argane : augmentation du chiffre d’affaires * augmentation des revenus des adhérentes.

Porteur projet : Coopérative féminine AfoulkiIdmine, Agadir Idaoutanane

Partenaires : Projet Economie Circulaire Souss Massa ANDZOA ORMVASM DRA FIMARGANE Services des Eaux et forêts Association Almaouada pour les jeunes et le développement durable Association du Pays d’Accueil Touristique d’Idaoutanane Fondation du Sud

Présentation : Initiatives climat

Page publiée le 20 juin 2018