Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Processus de pérennisation des services de gestion des déchets ménagers au Burkina Faso

Date non précisée

Processus de pérennisation des services de gestion des déchets ménagers au Burkina Faso

Burkina Faso

Titre : Processus de pérennisation des services de gestion des déchets ménagers au Burkina Faso

Région / Pays : Burkina Faso

Localisation : Saaba, Gourcy et Pô (Burkina Faso)

Durée/Date :  : 24 mois

Projet
Ce projet vise à la conception et mise en place du processus de pérennisation des services publics de gestion des déchets municipaux (collecte-tri-valorisation-élimination) dans cinq villes secondaires du Burkina Faso et la promotion, à travers le pays, d’un modèle d’assainissement solide des villes secondaire.
* Résultat 1 : Les communes pilotes ont renforcé les mécanismes de coordination et de concertation de l’assainissement solide, démontrant qu’elles assument leur rôle de Maîtrise d’ouvrage de manière autonome,
* Résultat 2 : Les communes et les acteurs de la société civile ont réalisé des actions d’Information-Education-Communication environnementales contribuant au changement des comportements de la population locale (bénéficiaires indirectes),
* Résultat 3 : Chaque commune contribue durablement à l’alimentation d’un fonds communal pour l’assainissement permettant d’assurer le financement du service public de gestion des déchets solides,
* Résultat 4 : La mise en œuvre des plans Stratégique de Gestion des Déchets Solides (outil de référence) améliore l’assainissement solide dans les cinq communes,
* Résultat 5 : Les Organismes de Collecte (OC) sont capables de fournir des services performants de gestion et valorisation des déchets dans les cinq communes,
* Résultat 6 : La capitalisation des pratiques des communes pilotes permet de partager les expériences à différents niveaux et de contribuer à l’amélioration de l’assainissement solide à d’autres communes secondaires.

Partenaire (s)  : Association Centre Ecologique Albert Schweitzer du Burkina Faso

Financement : Coopération belge au Développement ; Fédération Genevoise de Coopération ; Accenture

Budget : 540.607 €

Ingénieurs sans frontières

Page publiée le 30 juin 2018