Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD )

2017

Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD )

Burkina Faso

Titre : Projet d’appui au développement de l’anacarde dans le bassin de la Comoé pour la réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (PADA/REDD )

Pays :Burkina Faso
Localisation : BASSIN DE LA COMOE

Référence : P-BF-AAD-006

Date d’approbation : 16/02/2017
Date de démarrage : 18/09/2017

Mise en oeuvre : DIRECTION GENERALE DES EAUX ET FORETS

Description
D’un coût total estimé à 10,528 millions de dollars US, soit environ 6 milliards 446 millions de FCFA, le PADA/REDD est financé par le Programme d’investissement forestier (PIF) du Fonds d’investissement pour le climat, le Fonds africain de développement, le Fonds d’aide au secteur privé africain, le secteur privé, le gouvernement et les bénéficiaires. Le projet qui sera mis en œuvre par l’ONG WOUOL dans le bassin de la Comoé, réputé au Burkina Faso pour sa culture de l’anacardier, touchera 23 communes réparties dans 8 provinces des régions des Cascades, des Hauts-Bassins et du Sud-Ouest. Les plantations d’anacardes de la zone couvrent une superficie estimée à 65 800 ha, dont 1 950 ha sont sous l’encadrement de l’ONG Wouol.
Le PADA/REDD a pour objectif d’améliorer la productivité et la production de l’anacarde par la plantation des arbres à haut rendement. Il permettra d’augmenter les revenus tirés des plantations agricoles par la transformation et la certification des produits biologiques, et créer des emplois verts au profit des femmes et des jeunes.

Mediaterre

Page publiée le 20 juin 2018