Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Appui aux initiatives communales de conservation de la biodiversité à la périphérie du Parc W et dans la zone girafe au Niger

2017

Appui aux initiatives communales de conservation de la biodiversité à la périphérie du Parc W et dans la zone girafe au Niger

Niger

Titre : Appui aux initiatives communales de conservation de la biodiversité à la périphérie du Parc W et dans la zone girafe au Niger

Pays : Niger

Signature convention : 04 octobre 2017

Durée du projet : 24 mois

Contexte
En périphérie nord du Parc National du W du Niger (335 000 ha) et à 50 km à l’est de Niamey, sur le plateau de Kouré se trouve la « Zone Girafe » qui est un territoire sans statut particulier de protection avec sa propre dynamique de conservation écologique par rapport au parc du W. La zone est caractérisée par la présence de formations de brousses tigrées régulières et dégradées qui constituent l’habitat principal de la girafe (Giraffa camelopardalis peralta, EN) dont 513 individus ont été recensés en 2016. Ce territoire fait partie des zones les plus densément peuplées du pays. Les populations rurales font face au manque de terre et à la récurrence des sécheresses qui hypothèquent les récoltes agricoles et l’élevage. L’exploitation du bois est donc souvent une alternative mais aussi un facteur important de dégradation des forêts et des habitats de la faune sauvage. De plus, l’exploitation artisanale des gisements de natron (soude minérale) dans la zone entraîne l’utilisation intense de bois de feu pour des foyers à faible rendement énergétique

Objectifs
Ce projet vise à renforcer la conservation la biodiversité dans la périphérie du Parc National du W et de la Zone Girafe grâce à une gouvernance et une gestion plus inclusives tout en développant des filières de valorisation durable des ressources naturelles. Activités
• Améliorer la gouvernance des ressources naturelles par la participation des collectivités riveraines du Parc du W et de la Zone Girafe aux instances de prise de décisions ; • Former au moins 234 membres des COFOB sur le code rural et mettre en place 18 plans d’actions simplifiés ; • Sensibiliser 10 000 personnes aux textes et les lois relatifs à la conservation des Ressources Naturelles, au changement climatique et à ses impacts ; • Reboiser 658 ha avec des espèces appétées par les girafes ; • Développer 3 filières vertes (miel, beurre de karité et huile de balanites) et améliorer l’offre écotouristique centrée sur la girafe.

Bénéficiaires : Aménagement de Territoires et Productions Forestières (ATPF)

Financement
Montant global du projet : 180 391 €
Contribution FFEM : 70 000 € (39%)
Partenaires : ATPF (67 868 €), Communautés (18 617 €), PASEC (14 147 €), PAC3 (5 122 €) et PMF-FEM (4 637 €)

Présentation : UICN France

Page publiée le 26 juin 2018