Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Valorisation écotouristique de la mare aux hippopotames

2013

Valorisation écotouristique de la mare aux hippopotames

Burkina Faso

Titre : Valorisation écotouristique de la mare aux hippopotames

Pays : Burkina Faso

Signature convention : 22 novembre 2013

Durée du projet : 24 mois

Contexte
La Réserve de Biosphère de la Mare aux Hippopotames (RBMH) de Bala, située dans la région des Hauts bassins à 60km de Bobo Dioulasso, a été créée en 1987 et est constituée d’un mosaïque d’écosystèmes : des savanes, plaines inondables, forêts et zones humides, qui en font également un site RAMSAR. Dans ce sanctuaire de faune sauvage on a recensé de nombreuses espèces remarquables, dont 11 de mammifères avec une population d’une cinquantaine d’éléphants et d’une soixantaine d’hippopotames, 34 espèces de poissons, 300 espèces d’oiseaux. Les ressources de la RBMH attisent la convoitise des populations auxquelles peu d’alternatives de survie se présentent. En effet, le braconnage (du petit gibier essentiellement), la pêche incontrôlée (non-respect du maillage des filets de pêche), la coupe abusive du bois, le défrichage pour des cultures de rente comme le coton, entre autres, amenuisent les efforts actuellement menés en vue de la préservation de la Réserve. Le site est par ailleurs considéré comme présentant un intérêt scientifique et touristique au niveau mondial.

Objectifs
Ce projet a pour objectif général l’amélioration de la protection de la réserve qui pourra être renforcée avec le développement d’activités écotouristiques qui puissent bénéficier directement aux populations locales en leur rapportant des revenus. Pour ce faire, il est mené en partenariat avec l’ONG française Tetraktys, spécialisée dans le développement du tourisme vert et s’inscrit dans les choix prioritaires de la coopération décentralisée entre la Région des Hauts Bassins et la Région Rhône Alpes. Le potentiel écotouristique semble important car le site se trouve à proximité de la ville de Bobo-Dioulasso, seconde ville du Burkina à 5h de route d’Ouagadougou, une destination classique du pays.

Activités
Les principaux résultats attendus sont :  De sensibiliser les populations et les visiteurs aux enjeux de préservation de la réserve en leur faisant appliquer la réglementation et en élaborant des outils d’éducation environnementale (une cinquantaine d’émissions radio réalisées, 5 activités d’éducation environnementale menées avec les scolaires, un centre d’interprétation de la nature mis en place, 5 expositions réalisées) ;  De renforcer la surveillance ;  De créer des opportunités économiques durables, majoritairement dans le secteur du tourisme avec des emplois créés dans la restauration, l’hébergement, le guidage, 10 bungalows d’hébergement construits et dotés d’eau potable et énergie solaire, des artisans mobilisés pour écouler leurs produits tels que le beurre de karité et le miel (5 groupements de 10 productrices chacun de beurre de karité et une union d’apiculteurs d’une vingtaine de membres) ;  De consolider les ouvrages autour la mare grâce à la réhabilitation d’un forage et la restauration d’une digue de maintien.

Bénéficiaires : Association de Gestion des Ressources Naturelles et de la Faune (AGEREF)

Financement
Montant global du projet : 138 000 €
Contribution FFEM : 38 000 € (27%)
Partenaires : Rhône-Alpes (39 450 €), Projet d’Amélioration de la Productivité et de la Sécurité Alimentaire (50 088 €), AGEREF et populations locales

Présentation : UICN France

Page publiée le 23 juin 2018