Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1987 → Place et rôle des coopératives agricoles du delta du fleuve Sénégal dans le développement en Mauritanie

Université de Grenoble 2 (1987)

Place et rôle des coopératives agricoles du delta du fleuve Sénégal dans le développement en Mauritanie

Diagne, Abdoulaye

Titre : Place et rôle des coopératives agricoles du delta du fleuve Sénégal dans le développement en Mauritanie

PLACE AND FUNCTION OF THE SENEGAL RIVER DELTA COOPERATIVES IN THE DEVELOPMENT IN MAURITANIA

Auteur : Diagne, Abdoulaye

Université de soutenance : Université Grenoble 2

Grade : Doctorat de 3e cycle Sciences économiques : 1987

Résumé
LA POLITIQUE ECONOMIQUE MENEE EN MAURITANIE DEPUIS 1960 A ETE CARACTERISEE PAR UNE PRIORITE AU SECTEUR MINIER. CETTE PRIORITE S’EST CONCRETISEE PAR UNE ORIENTATION DES INVESTISSEMENTS, ET LA MISE EN OEUVRE DE PROJETS EN FAVEUR DE CE SECTEUR. CETTE POLITIQUE A EU POUR EFFETS L’AGGRAVATION DE LA CRISE DU SECTEUR AGRICOLE QU’AVAIENT DEJA AMPLIFIEE LES MAUVAISES CONDITIONS CLIMATIQUES. FACE A CETTE SITUATION LA NOUVELLE POLITIQUE AGRICOLE EN MAURITANIE S’EST APPUYEE SUR LES COOPERATIVES COMME INSTRUMENT DE RELANCE DE LA PRODUCTION AGRICOLE. CES OPERATIONS DE DEVELOPPEMENT CORRESPONDENT AU MODELE PRECONISE PAR LE PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT RURAL INTEGRE DE L’OMVS. CES COOPERATIVES SE COMPOSENT DE DEUX CATEGORIES : UNE CATEGORIE ENCADREE PAR LA SOCIETE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT RURAL, L’AUTRE CATEGORIE EST COMPOSEE PAR LES COOPERATIVES VILLAGEOISES DITES AUTONOMES. DE MANIERE GENERALE CES COOPERATIVES RENCONTRENT DE SERIEUX PROBLEMES : UN SYSTEME DE COMMERCIALISATION DES PRODUITS AVANTAGEUX SURTOUT POUR LES COMMERCANTS, LA FAIBLESSE DES MOYENS TECHNIQUES, ET L’EMPRISE DE LA SOCIETE D’ETAT SUR LES COOPERATIVES. ENFIN ET SURTOUT LES RAPPORTS SOCIAUX QUI STRUCTURENT LES SOCIETES MAURITANIENNES EXCLUENT DE LA PROPRIETE FONCIERE ET DU POUVOIR DE DECISION LES VERITABLES PRODUCTEURS. LES MAUVAISES CONDITIONS CLIMATIQUES ET L’ORIENTATION DES INVESTISSEMENTS NE SONT PAS LES SEULS FACTEURS RESPONSABLES DE LA CRISE DE L’AGRICULTURE. L’EMERGENCE D’UNE NOUVELLE DYNAMIQUE SOCIALE DONT LES PRODUCTEURS SERAIENT LE MOTEUR EST UNE CONDITION FONDAMENTALE POUR LA RELANCE DE LA PRODUCTION AGRICOLE.

Mots clés : Coopératives agricoles — Mauritanie — Sénégal, Vallée du (Mauritanie) — Conditions économiques

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 27 février 2009, mise à jour le 10 juillet 2017