Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Adaptation au changement climatique en milieu rural à Kaya (Burkina Faso)

2016

Adaptation au changement climatique en milieu rural à Kaya (Burkina Faso)

Burkina Faso

Titre : Adaptation au changement climatique en milieu rural à Kaya (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso

Dates : 2016

Partenaire (s) : Chatellerault , Conseil départemental de la Vienne Commune de Kaya , Comité des jumelages de Kaya

Contexte
La fragilité environnementale s’est accentuée dans un contexte de changement climatique qui se manifeste par la baisse tendancielle de la pluviométrie en volume. Les bilans révèlent : - la dégradation des terres (aggravée par la désertification) ; - la menace de stress hydrique permanent et la dégradation des ressources en eau par pollution urbaine, domestique et agricole ; - la non-durabilité des ressources énergétiques actuelles (sur-exploitation du bois) pillées par une demande croissante ; - la surconsommation des ressources naturelles, l’accumulation des nuisances et de l’insalubrité, la précarité et la pauvreté croissantes dans les villes.

Objectifs
Il s’agit de renforcer la sécurité alimentaire des populations et maintenir les populations en milieu rural. Les moyens sont d’augmenter les surfaces cultivées, diversifier les récoltes et améliorer les rendements. L’action dans une approche global environnementale d’adaptation au changement climatique de la zone de Kaya, fragile et menacée vise à : . * -en termes qualitatifs : Poursuite de l’expérimentation commencée sur les villages Inclusion d’un nouveau village dans le projet, Basberiké (1500 habitants). * -en termes quantitatifs : 1 Réalisation d’investissements productifs permettant l’amélioration des techniques de production et d’élevage, la diversification des productions et partant de lutter contre l’insécurité alimentaire. Les techniques « douces » sont privilégiées de façon à concourir à l’adaptation au changement climatique. L’augmentation de la production est obtenue sans augmentation des rendements. Les équipements et les matériels (financés sous forme d’avances aux communautés villageoises) génèrent des ressources (sous forme de remboursements) mobilisables pour de nouveaux groupes d’agriculteurs. 2 Des activités de formation permettent de créer des AGR (embouche de volailles, maraîchage, commerce) Un secteur de transformation émerge En fin d’année 3, les investissements réalisés en mobilisant 30 à 40€ par personne, déduction faite des retours sur investissements devraient permettre de réduire le coût à 10€ par personne. Les surfaces des terres cultivées auront augmentées

Mise en œuvre
Maître d’œuvre  : Associations Chatellerault Kaya Jumelage Coopération et Comité communal des juemelage de Kaya
Maitre d’ouvrage : CKJC et CCJ
Bénéficiaire (s) : 10 à 15 000 habitants de 9 villages de la commune de Kaya

Coût total de l’opération : 54 000 €

Commission Nationale de la Coopération Décentralisée (France)

Page publiée le 6 juillet 2018