Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2017 → Appui d’urgence au Programme triennal en réponse à l’invasion acridienne à Madagascar

2017

Appui d’urgence au Programme triennal en réponse à l’invasion acridienne à Madagascar

Madagascar

Titre : Appui d’urgence au Programme triennal en réponse à l’invasion acridienne à Madagascar

Pays /Région : Madagascar

Code du projet : UTF/MAG/081/MAG

Durée : 23/07/2017-31/12/2017

Présentation
Objectif (s) : Contribuer à la préservation de la sécurité alimentaire des populations rurales les plus vulnérables de Madagascar.
Activités : Acquisition et triangulation de pesticides appartenant à trois familles (pesticides chimiques conventionnels, pesticides chimiques inhibiteurs de croissance et un biopesticide) Acquisition de véhicules pour les bases aériennes et les équipes de terrain Acquisition d’équipements nécessaires à la mise en œuvre des campagnes antiacridiennes sur le terrain (incluant équipements de positionnement, de communication, de prospection, de lutte et de protection personnelle) Acquisition des services liés aux opérations de prospection et de lutte (contrats pour la mise à disposition d’aéronefs, construction du magasin central de pesticides à Tuléar) Construction du magasin central de stockage de pesticides à Tuléar. Opérations de prospection et de lutte, principalement aériennes, réalisées dans le cadre du Programme de septembre 2013 à juillet 2016, ont permis de maîtriser les populations acridiennes sur plus de 2,3 million d’hectares (ha) – près de 1,22 million d’ha pendant la campagne 2013/14, 640 000 ha pendant la campagne 2014/15 et quasiment 472 400 ha pendant la campagne 2015/16 – dans le respect de la santé humaine et de l’environnement.

Mots clés : MADAGASCAR, SOUTHERN AFRICA, MADAGASCAR LOCUST CRISIS, RESOURCE PARTNERS, TRUST FUND,

Bénéficiaires : Les populations rurales vivant dans les zones affectées par l’invasion acridienne et en particulier les plus vulnérables, dont la sécurité alimentaire était menacée – 13 millions de personnes (60 pour cent de la population) ; et CNA dont les capacités ont été renforcées.

Partenaires : Ministère de l’agriculture (devenu Ministère auprès de la présidence en charge de l’agriculture et de l’élevage [MPAE] à partir de mai 2016) à travers la Coordination des interventions parallèles antiacridiennes (CIPA), le Centre national antiacridien (CNA), les Directions régionales de l’agriculture (devenues Directions régionales de l’agriculture et de l’élevage à partir de mai 2016) et la Direction de la protection des végétaux (DPV).

Financement : Unilateral Trust Fund

Contribution : USD 10 500 000

Présentation : FAO

Page publiée le 9 juillet 2018