Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2016 → Agir pour la coopération dans le secteur de l’eau en Méditerranée | NEXUS

2016

Agir pour la coopération dans le secteur de l’eau en Méditerranée | NEXUS

Maghreb (Algérie, Libye, Tunisie)

Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)

Titre : Agir pour la coopération dans le secteur de l’eau en Méditerranée | NEXUS

Durée : Janvier 2016 – décembre 2019

Pays : La zone d’étude est le bassin transfrontalier du Système Aquifère du Sahara Septentrional (SASS) partagé entre l’Algérie, la Libye et la Tunisie.

Descriptif
Le projet vise à développer et à évaluer les liens intrinsèques de l’approche NEXUS "Eau, Sécurité Alimentaire, Energie, Ecosystèmes". Le projet porte sur trois composantes à savoir : * Une évaluation NEXUS "Eau, Sécurité Alimentaire, Energie, Ecosystèmes" permettant de cartographier et décrire/caractériser les interconnexions dans l’utilisation et la gestion de l’eau, la terre, l’énergie et les écosystèmes * Une analyse institutionnelle et une évaluation des options pour le renforcement de la coopération transfrontalière entre les pays * Le développement d’une vision commune de la gestion du SASS reflétant les priorités et les aspirations des pays et parties prenantes des différents secteurs utilisant les ressources en eau et énonçant l’orientation générale de la coopération au niveau transfrontalier.
Il s’agit notamment : * de renforcer la capacité des gouvernements nationaux sur le droit international de l’eau, en particulier sur les Conventions CEE et ONU sur l’eau et les projets d’articles sur le droit des aquifères transfrontières * de démontrer les avantages de la coopération transfrontalière dans les bassins / aquifères partagés de la région, et d’améliorer le processus politique pour faciliter la mise en place de mécanismes de coopération qui feront progresser la gestion transfrontalière du SASS.

Bénéficiaires : L’Algérie, la Libye et la Tunisie et l’ensemble des institutions nationales des secteurs de l’Eau, de l’Agriculture, de l’Energie et de l’Environnement ainsi que le « Mécanisme de Concertation du SASS ».

Partenaires financiers et techniques : Le projet est financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (SIDA) et est mis en œuvre par le Partenariat mondial de l’eau (Global Water Partnership Mediterranean- GWP-Med), la Commission Economique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU)

Présentation : OSS

Page publiée le 9 juillet 2018