Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1988 → L’or vert du Sertão : combustibles ligneux, économie et sécheresse dans le Nordeste brésilien

Université de Pau et des pays de l’Adour (1988)

L’or vert du Sertão : combustibles ligneux, économie et sécheresse dans le Nordeste brésilien

Jambes, Jean-Pierre

Titre : L’or vert du Sertão : combustibles ligneux, économie et sécheresse dans le Nordeste brésilien

THE GREEN GOLD OF SERTAO. LIGNEOUS FUEL, ECONOMY AND DROUGHT IN BRAZIL’S NORDESTE

Auteur : Jambes, Jean-Pierre >

Université de soutenance  : Université de Pau et des pays de l’Adour

Grade : Doctorat : Géographie : 1988

Résumé
LES FILIERES DU BOIS DE FEU ET DU CHARBON VEGETAL ONT CONNU, AU DEBUT DES ANNEES 1980, UN REMARQUABLE DEVELOPPEMENT DANS CE NORDESTE BRESILIEN. CE PHENOMENE S’EXPLIQUE PAR LA CONJUGAISON DE DEUX PARAMETRES CONJONCTURELS : UNE SECHERESSE QUI, DE 1979 A 1983, A MIS EN PERIL L’ECONOMIE AGRO-PASTORALE DE L’INTERIEUR SEMI-ARIDE (LE SERTAO) D’UNE PART ; LA HAUSSE DES PRIX DES HYDROCARBURES PROVOQUEE PAR LE DEUXIEME CHOC PETROLIER D’AUTRE PART. LE MANQUE D’EAU A REDUIT PRESQUE A NEANT L’AGRICULTURE REGIONALE, OBLIGEANT DE LA SORTE LES SERTANEJOS A EXPLOITER LES ULTIMES RICHESSES DU MILIEU NATUREL : LE BOIS DES FORETS CLAIRES DE L’INTERIEUR. LA PRODUCTION DE BOIS DE FEU TOUT D’ABORD, DE CHARBON VEGETAL ENSUITE, A AINSI FORTEMENT PROGRESSE. AVEC D’AUTANT PLUS DE FORCE D’AILLEURS, QUE LA FLAMBEE DES PRIX DES HYDROCARBURES OBLIGEAIT ALORS LA QUASI-TOTALITE DES CIMENTERIES ET DES ENTREPRISES MINIERES DU NORDESTE A ABANDONNER LES DERIVES DU PETROLE AU PROFIT DES COMBUSTIBLES LIGNEUX. CETTE DOUBLE EXPLOITATION DE LA FORCE DE TRAVAIL ET DE L’ECOSYSTEME) QUI EST A L’ORIGINE DE L’ESSOR DES FILIERES DU BOIS, VA PROGRESSIVEMENT PERDRE DE SA FORCE AVEC LE RETOUR DES PLUIES EN 1984-1985. A PARTIR DE 1986, DEBUTE UNE PERIODE DE PENURIE, EN PARTICULIER DE CHARBON, DONT VONT SOUFFRIR LES ENTREPRISES CONSOMMATRICES. ELLE ILLUSTRE, OUTRE LE RETOUR A L’ACTIVITE AGRO-PASTORALE TRADITIONNELLE, LE DESENGAGEMENT DES DIRIGEANTS ECONOMIQUES DU SERTAO QUI, FACE AUX BOULEVERSEMENTS DES CONDITIONS DE PRODUCTION, ABANDONNENT PROGRESSIVEMENT LE COMMERCE DES COMBUSTIBLES LIGNEUX. AU DELA DU STRICT ASPECT CONJONCTUREL DE CE PHENOMENE, SE DEVOILE EGALEMENT UNE PARTIE DU FONCTIONNEMENT DE LA SOCIETE DU SERTAO, DE SE PESANTEURS STRUCTURELLES ET DE SES RAPPORTS AVEC LES REGIONS DOMINANTES DU LITTORAL BRESILIEN.

Mots clés : Bois de chauffage — Industrie et commerce — Brésil (nord-est) Brésil (nord-est) — Conditions rurales

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 27 février 2009, mise à jour le 11 juillet 2017