Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Niger → Reconstitution du cheptel au profit de femmes vulnérables du sahel nigérien : des caprins contre la faim

2017

Reconstitution du cheptel au profit de femmes vulnérables du sahel nigérien : des caprins contre la faim

Niger

Titre : Reconstitution du cheptel au profit de femmes vulnérables du sahel nigérien : des caprins contre la faim

Pays : Niger

Date  : 2017

Présentation
L’association TAGAYT FRANCE partage un objectif commun avec l’association ACP TAGAYT : l’égalité des chances, l’accès à l’autonomie de femmes sans ressources et le développement local. Par un partenariat conventionnel, elles appuient à la réalisation et à la pérennisation de projets initiés par et pour ces femmes. TAGAYT FRANCE a retenu le projet, présenté par ACP TAGAYT, au bénéfice de femmes sédentarisées, sans ressources financières pour reconstituer leur cheptel décimé par les événements climatiques et géopolitiques au sahel nigérien. Le gouvernement et le département de Tchrozérine, zone pastorale par excellence, ont le projet de relancer l’élevage de type extensif. Cet élevage procure des revenus non négligeables à de nombreuses familles grâce à la vente du bétail et des produits dérivés qui sont le lait, les fromages, les cuirs et les peaux. Huit villages périphériques de la ville de Tchirozérine souhaitent s’impliquer dans ce projet. Sur un total de 540 ménages, 280 sont nécessiteux dont 75 femmes définies éligibles par l’association ACP TAGAYT et les chefferies. Les services déconcentrés de l’Etat et les acteurs locaux sont impliqués dans ce projet dont les retombées sont au bénéfice général de la population. Au-delà de l’acquisition de ressources alimentaires, à travers ce projet les femmes développent leurs compétences techniques et organisationnelles pour une exploitation raisonnée du cheptel. Le projet doit se réaliser sur 3 ans : - les deux premières années pour la mise en oeuvre de l’exploitation du cheptel avec l’achat de 150 caprins - 129 chèvres et 21 boucs - suivis au niveau sanitaire par un vétérinaire - la troisième année pour la consolidation des acquis et pour une pérennisation de l’autogestion du projet. La réussite du projet est assurée par : - un comité de gestion composé de 5 membres représentant l’Etat, la commune, les chefferies, les bergères et ACP TAGAYT qui sur le terrain coordonne les acteurs, anime le partenariat, fait le suivi et l’évaluation de l’action, en rend compte à TAGAYT FRANCE. Cette dernière apporte un appui technique et financier, fait le bilan avec ACP TAGAYT et assure la relation avec les bailleurs de fonds. Le coût prévisionnel du projet s’élève à 11.634 €.

Financement : 11 634€

Agence Micro Projets

Page publiée le 22 juillet 2018