Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Transmettre par l’image des pratiques éprouvées : zaï et compost (Burkina Faso)

2018

Transmettre par l’image des pratiques éprouvées : zaï et compost (Burkina Faso)

Burkina Faso

Sow & Encourage Economic Development

Titre : Transmettre par l’image des pratiques éprouvées : zaï et compost (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso Localisation : Province d’Oubritenga, département de Dapélogo, village de Guié

Dates : Juin 2018 – juillet 2020

Contexte
Guié est un village confronté depuis des décennies aux sécheresses, à la désertification et à la malnutrition. La culture conventionnelle des céréales dans ces territoires est particulièrement sensible aux pluies qui suivront les semailles. Aux traditionnelles sécheresses cycliques se rajoutent des « dérèglements » du régime des pluies où le manque de pluie à des moments inhabituels ruine les cultures. Des phénomènes d’érosions des sols laissés à nue aggravent la situation.

Présentation
La technique culturale du zaï permet d’assurer les récoltes par la concentration des eaux de pluies dans des cuvettes préalablement creusées et remplies de compost. Elle permet aussi de meilleurs rendements. Dans l’optique de diffuser cette pratique, le documentaire audio-visuel s’avère un outil particulièrement performant de sensibilisation, de transmission et de vulgarisation, notamment en valorisant des réalisations positives et concrètes. Il permet aussi de contourner l’analphabétisme.

Actions
* Formation : Former l’équipe locale à la création et diffusion de films didactiques pour la transmission de pratiques de développement durable
* Réalisation : Identification des acteurs et des processus pour la technique du zaï-compost au niveau local puis réalisation des supports de transmission (écriture, tournage, montage, assemblage)
* Diffusion : Confrontation des films aux publics à travers des diffusions dans les villages et la mise en ligne des films

Bénéficiaires : 10.000 agriculteur.trice.s sensibilisé.e.s aux pratiques culturales du zaï et du compost

Partenaires : La Trame, Terre Verte et AZN

Budget total  : 84 326€

SEED Foundation

Page publiée le 16 juillet 2018