Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → ONG/NGO Coopération décentralisée → Burkina Faso → Structurer la filière de céréales locales (Burkina Faso)

2017

Structurer la filière de céréales locales (Burkina Faso)

Burkina Faso

Sow & Encourage Economic Development

Titre : Structurer la filière de céréales locales (Burkina Faso)

Pays : Burkina Faso
Localisation : Province du Boulkiemdé, Kokologho

Dates : Octobre 2017 – juin 2019

Contexte
La province du Boulkiemdé est marquée par un climat rude et sec qui influence fortement la production agropastorale de la commune, et par conséquent, la qualité nutritionnelle de l’alimentation de sa population, qui doit notamment faire face à des déficits céréaliers. L’agriculture pratiquée dans cette zone est une agriculture de subsistance dont la productivité déjà faible est en baisse constante en raison de l’effet du changement climatique. Au village de Kokologho, le phénomène de malnutrition et de sous-nutrition est très important dans les couches les plus pauvres de la population. Pourtant, la transformation de produits locaux est une activité fortement rémunératrice qui conviendrait aux femmes.

Présentation
Le projet vise à rendre l’agriculture familiale des producteurs.trices de Kokologho capable de nourrir le marché rural de Kokologho (32.000 habitants) de manière durable. Produire localement des céréales permettra notamment de limiter les céréales importées.

Actions
* Filière et agroécologie : Renforcer la structure de la filière de céréales et de l’agroécologie à l’aide d’un programme de sensibilisation, de formation et d’accompagnement.
* Transformation : Mettre en place d’une unité de transformation multi-produits avec différentes étapes : la création d’une coopérative, la mise en place d’un réseau de distribution et la réalisation d’études pour déterminer les produits à transformer et la viabilité économique de l’activité de vente.
* Sensibilisation : Sensibiliser au « consommer local » et notamment aux produits locaux vendus par l’unité de transformation en organisant des campagnes de promotion de produits locaux et des projections de films.

Bénéficiaires : 500 producteurs.trices, 80 transformatrices, 60 jeunes en formation, 2000 habitants sensibilisés

Partenaires : ADESAF et Comité Sul Baoré

Budget total  : 75 000€

SEED Foundation

Page publiée le 16 juillet 2018, mise à jour le 17 avril 2019