Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1988 → L’érosion du Prérif oriental : contribution à l’étude de la dynamique actuelle dans quelques bassins au Nord de Taza (Maroc)

Université de Grenoble 1 France (1988)

L’érosion du Prérif oriental : contribution à l’étude de la dynamique actuelle dans quelques bassins au Nord de Taza (Maroc)

Tribak, Abdellatif

Titre : L’érosion du Prérif oriental : contribution à l’étude de la dynamique actuelle dans quelques bassins au Nord de Taza (Maroc)

Auteur : Tribak, Abdellatif

Université de soutenance : Université Grenoble 1

Grade : Doctorat : Géographie physique : 1988

Résumé
Le Prérif oriental constitue un milieu très vulnérable où l’accélération de l’érosion est perceptible un peu partout. La généralisation de ses formes résulte d’une multitude de facteurs dont l’interaction prédispose la région à une attaque accrue des processus érositifs. Ainsi, la structure représentée par des nappes de charriage, est extrêmement complexe. Elle marque la région par un relief disséqué et vigoureux dans le détail. Les familles lithologiques, bien diversifiées, sont prédominées par des substrats marneux favorables à l’érosion. Les pluies maximales se concentrent sur quelques jours de la saison humide ; leurs actions sont agressives. S’ajoute à tout cela, une surcharge démographique accompagnée bien sûr, d’une accélération de l’érosion. Dans ces conditions, l’érosion actuelle s’accélère et atteint un stade optimal. Ses formes d’actions s’étendent et se diversifient un peu partout. Elles appartiennent aux familles des ravinements, des glissements et des coulées boueuses. Les tentatives de lutte contre l’érosion entreprise dans la région, se sont heurtées à des obstacles d’ordre technique et socio-économique, desquels il faut tenir compte avant toute procédure d’aménagement.

Annonce (SUDOC-ABES)

Présentation (TOUBKAL)

Page publiée le 28 février 2009, mise à jour le 12 juillet 2017