Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2013 → Projet d’Appui à la Préservation des Ecosystèmes et de la Biodiversité grâce à l’Agropastoralisme (PAPEBA) en Région des Savanes, Kara, Centrale et des Plateaux dans le contexte de la décentralisation. Togo

2013

Projet d’Appui à la Préservation des Ecosystèmes et de la Biodiversité grâce à l’Agropastoralisme (PAPEBA) en Région des Savanes, Kara, Centrale et des Plateaux dans le contexte de la décentralisation. Togo

Togo

International Cooperation and Development

Titre : Projet d’Appui à la Préservation des Ecosystèmes et de la Biodiversité grâce à l’Agropastoralisme (PAPEBA) en Région des Savanes, Kara, Centrale et des Plateaux dans le contexte de la décentralisation. Togo

Pays : Togo

Durée : Décembre 2013 - Juin 2016

Secteur : Livestock

Description
Le Projet d’Appui à la Préservation des Écosystèmes et de la Biodiversité grâce à l’Agropastoralisme dans le contexte de la décentralisation (PAPEBA), financé à 65,52% par l’Union européenne, vise à contribuer à la gestion durable des aires protégées et des forêts classées, tout en valorisant une filière stratégique pour le marché national et pour l’exportation dont le fonctionnement mobilise tant la société civile (associations pastorales, ONG) que les partenaires techniques et financiers, l’État et le secteur privé. Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de développement durable avec la prise en compte du processus de décentralisation au Togo. L’objectif spécifique vise à renforcer le dialogue entre les ANE répondant aux enjeux locaux et nationaux de la gestion concertée des ressources naturelles liés au convoyage à pied du bétail au Togo en périphérie des aires protégées, débouchant sur la sécurisation et l’aménagement des passages d’animaux.

Résultats attendus
Les associations de riverains des forêts classées, des aires protégées et les associations d’éleveurs sont en mesure de se concerter et de prendre des positions communes sur les enjeux de la gestion durable des ressources naturelles liés à la mobilité de l’élevage en s’appuyant sur des outils d’animation fonctionnels. Des pistes pour la transhumance et la commercialisation du bétail sont sécurisées, aménagées et gérées de façon conjointe, inclusive et équitable entre les usagers et les acteurs institutionnels concernés. Pour ce résultat, l’accent sera mis sur les tronçons stratégiques riverains des aires protégées.

Bénéficiaires  : Les régions des Savanes, Kara, Centrale, Plateaux

Mise en œuvre : ACTING FOR LIFE, LA VIE, PAS LA SURVIE

Financement
Cout total (€) : 704 161.98
Contribution (EU) (€) : 461 398.79

Présentation : EU

Page publiée le 23 juillet 2018, mise à jour le 14 mai 2019