Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2012 → Amélioration des revenus et de l’accès des populations de la zone sahélienne aux services socio- économiques de base

2012

Amélioration des revenus et de l’accès des populations de la zone sahélienne aux services socio- économiques de base

Cameroun

Titre : Amélioration des revenus et de l’accès des populations de la zone sahélienne aux services socio- économiques de base

Pays : Cameroun
Localisation : Régions de l’Extrême-Nord et du Nord Sept communes sont ciblées : Lagdo, Pitoa, Maga, Kousséri, Darack, Moulvoudaï, Touloum.

Durée : Janvier 2012 // Décembre 2017

Contexte
Le secteur agricole est miné entre autres par les aléas climatiques, notamment la recrudescence des grands fléaux dans le grand nord du pays, le faible rendement des parcelles de production, l’enclavement des zones de production, le vieillissement des producteurs, la manque d’organisation du secteur en filières agricoles.

Descriptif
Pour faire face à la réalité de la pauvreté, le Cameroun a élaboré un Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi (DSCE) basé sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). A ce titre, les priorités du Gouvernement portent principalement sur : l’amélioration de l’efficacité du marché de l’emploi ; la modernisation de l’appareil de production à travers des filières porteuses de croissance et le développement des chaines de valeurs ; le financement de l’économie par une extension des services financiers de base etc… Dans le contexte socio-économique actuel, les principales contraintes à l’atteinte de ces objectifs sont : la faiblesse des canaux de diffusion de l’information sur les potentialités économiques locales et les opportunités d’emploi, la faible organisation de la chaîne de valeur au niveau de certaines filières, l’insuffisance de partenariat entre les producteurs et les circuits de commercialisation et la désorganisation du secteur de la micro finance du fait de l’inexistence d’une stratégie censée faciliter l’accès aux services financiers sécurisés et inclusifs.
L’objectif de ce programme est de contribuer durablement à la réduction de la pauvreté en milieu rural à travers la promotion de l’emploi durable et à l’amélioration des revenus des populations et des couches les plus vulnérables en zone rurale.

Stratégies
Dans le cadre du volet emploi, il s’agira essentiellement d’identifier les potentialités des localités bénéficiaires et de mettre en place, au sein de l’administration communale, des dispositifs d’accompagnement des populations à développer des activités génératrices de revenus (AGR), en conséquence. Pour ce faire, le programme reposera sur un réseau de partenaires (ONG et associations, services techniques déconcentrés, autres projets de développement etc.), susceptibles d’apporter de l’assistance technique et financière aux populations cibles aux différents stades du développement de leurs affaires.
Le second volet, concernant la génération de l’emploi à travers l’optimisation des filières, visera l’accompagnement des organisations paysannes ou groupements d’agriculteurs ou éleveurs à tirer le meilleur parti de filières cibles, à travers l’identification et la correction des goulots d’étranglement, l’organisation des producteurs pour tirer profit de meilleurs prix aussi bien en amont qu’en aval desdites filières et la facilitation de l’accès aux sources de financement. _En fonction de l’intérêt de partenaires opérant dans le domaine, un appui sera également apporté à la mise en œuvre de la stratégie nationale de la microfinance en cours d’élaboration, afin de faciliter l’accès des populations au financement de leurs activités.

Financement : Gouvernement du Cameroun (MINEPAT,MINFI), PNUD
Budget : 12.500.000 US D

Présentation : PNUD

Page publiée le 30 juillet 2018