Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1988 → Dynamique de l’interface lithosphère-atmosphère au Burkina Faso : l’érosion en zone de savane

Université de Grenoble I (1988)

Dynamique de l’interface lithosphère-atmosphère au Burkina Faso : l’érosion en zone de savane

Mietton, Michel

Titre : Dynamique de l’interface lithosphère-atmosphère au Burkina Faso : l’érosion en zone de savane

DYNAMIC AT THE INTERFACE LITOSPHERE-ATMOSPHERE WITHIN BURKINA FASO. GEOMORPHOLOGICAL CONTRIBUTION TO A STUDY OF EROSION IN TROPICAL SAVANNA ZONE

Auteur : Mietton, Michel

Université de soutenance : Université de Grenoble I

Grade : Doctorat Etat : Géographie : 1988

Résumé
DANS LE LIVRE I CONSACRE AUX AGENTS D’EROSION, LES EXTREMES CLIMATIQUES TROPICAUX SONT ANALYSES STATISTIQUEMENT SUR DE LONGUES SERIES DE DONNEES ET CARACTERISES EN TERME D’AGRESSIVITE ET DE FREQUENCE, QU’IL S’AGISSE DES PRECIPITATIONS MAXIMALES (JOURNALIERES ANNUELLES, JOURNALIERES EN DEBUT D’HIVERNAGE OU D’EPISODES PLUVIEUX DE 2 A 30 JOURS CONSECUTIFS), DES VENTS EFFICACES, DES AMPLITUDES THERMIQUES DANS LA ROCHE OU LE SOL, DES VARIATIONS D’HUMIDITE. LES FACTEURS PASSIFS, LES COUVERTURES VEGETALE ET PEDOLOGIQUE, SOUMIS AUX INFLUENCES CLIMATIQUES ET SURTOUT ANTHROPIQUES, SONT ILLUSTRES DANS LEUR VARIABILITE SPATIO-TEMPORELLE, PRINCIPALEMENT AU NIVEAU DES SITES EXPERIMENTAUX (PO : 11 10’N - 01 09’W ; IMIGA : 12 20’N - 00 41’W). UNE CARTO- GRAPHIE DETAILLEE (1 10.000) A NOTAMMENT ETE DRESSEE POUR LE PAYSAGE VEGETAL AINSI QUE LES GEOSYSTEMES ET CONTRAINTES DU BASSIN VERSANT D’IMIGA. LE LIVRE II TRAITE DES MESURES, DES PROCESSUS ET DES FORMES D’EROSION AUX DIFFERENTES ECHELLES SPATIALES. UNE SYNTHESE DES MESURES DE RUISSELLEMENT ET D’EROSION EFFECTUEES SUR PARCELLES EXPERIMENTALES DANS HUIT STATIONS DU PAYS EST PRESENTEE. LES RESULTATS OBTENUS A PO SONT PLUS PARTICULIEREMENT DISCUTES (BILANS HYDRIQUES, REGRESSION LINE- AIRE MULTIPLE). LES OBSERVATIONS HYDROLOGIQUES FAITES DURANT QUATRE ANNEES (1982-1985) A IMIGA, SUR DE PETITS BASSINS VERSANTS, APPORTENT LES PREMIERES INFORMATIONS RELATI VES A L’EROSION A CETTE ECHELLE. CES DONNEES SONT ENSUITE COMPAREES AUX VALEURS D’ENVASEMENT DES BARRAGES ET AUX TRANSPORTS SOLIDES SUR LES GRANDS COURS D’EAU. L’IMPORTANCE DES RAVINEMENTS PONCTUELS EST SOULIGNEE ET, AVEC ELLE, LE CARACTERE DISCONTINU DANS L’ESPACE DES PHENOMENES D’EROSION

Mots clés  : BURKINA FASO - INTERFACE LITOSPHERE-ATMOSPHERE - EROSION - GEOMORPHOLOGIE - CLIMATOLOGIE - BIOGEOGRAPHIE - PEDOLOGIE - PAYSAGE VEGETAL

Présentation : (SUDOC-ABES)

Page publiée le 2 mars 2009, mise à jour le 12 juillet 2017