Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Projets de développement → Projets 2011 → Amélioration de la gouvernance locale de l’eau potable en milieu rural dans les gouvernorats de Beja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan

2011

Amélioration de la gouvernance locale de l’eau potable en milieu rural dans les gouvernorats de Beja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan

Tunisie

Titre : Amélioration de la gouvernance locale de l’eau potable en milieu rural dans les gouvernorats de Beja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan

Pays : Tunisie

Durée : juillet 2011 // juin 2018

Contexte
La gestion des systèmes AEP (Alimentation en Eau Potable) en milieu rural est jugée satisfaisante pour 20% des GDA, moyenne pour 55% des GDA et faible pour le reste des GDA qui souffrent encore de quelques insuffisances de gestion. Plusieurs programmes spécifiques d’assistance technique et de formation ont été mis en place par l’Administration. Cependant, plusieurs problèmes persistent encore et entravent le développement de certains GDA On cite à titre indicatif : • Le faible niveau d’instruction des membres du Conseil d’Administration qui sont bénévoles ; • La complexité des projets avec les extensions successives et le développement des branchements individuels ; • La prolifération des branchements individuels illicites ; • L’appui sur des interventions gratuites de l’Administration ; • Le quasi absence de l’entretien préventif des infrastructures et des équipements ; • Le faible taux de couverture des frais d’exploitation et d’entretien ; Non implication de la femme responsable du fardeau de l’eau dans la gestion des systèmes AEP

Présentation
Le projet vise à améliorer les services socio-économiques et environnementaux liés à l’accès à l’eau potable dans les gouvernorats de Bizerte, Beja, Kasserine et Zaghouan en agissant sur trois principaux axes, à savoir : * L’amélioration de l’infrastructure hydraulique pour 3508 familles (18292 usagers) dans 18 localités rurales réparties sur les 4 gouvernorats d’intervention du projet. * Le renforcement des capacités des acteurs régionaux et locaux notamment les GDA à travers l’intégration des ONG dans la gestion de l’eau potable en milieu rural et l’implication de l’aspect genre tout au long du processus de prise de décision. * Création d’un environnement propice au partenariat public privé (PPP) afin d’externaliser quelques activités qui alourdissent le fonctionnement des GDA, telles que l’entretien, la maintenance, la gestion administrative et financière.

Dans cette perspective, la chaine des résultats du projet s’articule autour d’un effet et trois produits :
Effet : La gouvernance de l’eau potable rurale dans les 4 Gouvernorats est améliorée à travers une participation et un partenariat consolidé dans le processus de décision aux niveaux régional et local
Produit1 : L’eau potable est mieux gérée en milieu rural et environ 3500 familles au moins ont un accès plus facile et une meilleure gestion de l’Eau avec une implication plus importante des femmes dans la prise de décision qui y est liée.
Produit2 : Mécanismes aux niveaux régional et local permettant la participation des populations (hommes, femmes et jeunes), de la société civile et du secteur privé dans la planification et la mise en œuvre des programmes d’eau potable en milieu rural sont renforcées.
Produit3 : Le projet est géré de manière participative et les bonnes pratiques sont documentées, largement diffusées et leur réplication dans d’autres sites est encouragée

Bureau de projet : UNDP in Tunisia
Partenaire d’exécution : National Execution

Financement : United Nations Development Programme Government Of Finland Government Of Japan Government Of Tunisia Getf
Budget : 2 472 153 $

Présentation : PNUD

Page publiée le 11 août 2018