Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Lagunage Aéré en Zone Aride Performances Epuratoires, Paramètres Influents : Cas de la Région de Ouargla

Université Kasdi Merbah Ouargla (2017)

Lagunage Aéré en Zone Aride Performances Epuratoires, Paramètres Influents : Cas de la Région de Ouargla

Hammadi Belkacem

Titre : Lagunage Aéré en Zone Aride Performances Epuratoires, Paramètres Influents : Cas de la Région de Ouargla

Auteur : Hammadi Belkacem

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : DOCTEUR EN SCIENCES Spécialité Chimie Option : Chimie Analytique et Contrôle de l’Environnement 2017

Résumé
La création des stations et des unités d’épuration des eaux usées autour des principales concentrations urbaines et rurales est devenue impérative comme des mesures de prévention et de réduction des risques de la pollution de l’environnement. Les travaux de mémoires et thèses montrent de bons résultats d’épuration des eaux par les lagunages mais aucune station n’a encore réellement fonctionné à grande échelle, pour des différentes raisons ; entre outre l’absence d’informations sur le rendement épuratoire de ce type de stations. L’expérience unique de traitement des eaux usées par lagunage aère est celle du Said Otba de la ville de (Ouargla) ou elle montre que le rendement épuratoire actuelle et acceptable et que les installations, le fonctionnement et la maintenance sont moins coûteux et plus bénéfique pour l’environnement. les concentrations des paramètres de pollution pour les eaux traitées varient comme suit pour concentrations en DBO5 des rejets de Ouargla ont varié entre 18,50 et 33,80 mg/L , pour la DCO ont varié entre 77,11 et 177,70 mg/L ; celles des MES ont varié entre 57,25 et 105,9 mg/L et les teneurs de l’ammonium varié entre 18,17 et 30,30 mg/L et la concentration de nitrite varié entre 0 ,13 et 1,09 mg/L ; celle de nitrate varié entre 0,92 et 2,37 mg/L, et pour l’azote total NTK la concentration varié entre 50,37 et 53,90 mg/L. les concentrations en des rejets de Ouargla ont varié entre 1 ,82 et 4,74 mg/L. l’intervalle de variation de l’oxygène dissous est de [4,25……6,7]mg/L et celle de la température est de [14,13…….29,09] C° et de pH est de [7,75…….8, 27] unité de pH. Les performances épuratoires du système du lagunage aéré du Said Otba (Ouargla) depuis sa mise en service en (2006) a ce jour sont globalement bonnes et se situent au-delà de 60% pour la plupart des paramètres considérés. En effet les taux moyennes de rabattement calculé soit de l’ordre de 61.51% (MES), 67,22%(DCO), 79,93%( DBO5), avec des taux moyens de rabattements assez acceptables pour les autres paramètres. 51,61%( NO2-), 38,66% (NO3-) et 28,41 % (NH4+), 5,53% (NTK) et 22,91% pour le phosphore totale PT durant les trois d’années (2013,2014 et 2015) du suivi. Et une réduction presque totale en coliformes totaux 99,54 % et coliformes fécaux 99,64 % durant l’année du suivi 2015. Ces performances sont dans l’ensemble proches aux gammes des performances exigées par législation Algérienne.

Mots clés : eaux usées ; traitement ; lagunage aère ; Ouargla ; performance épuratoire

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 19 mai 2019