Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2016 → Influence des fertilisants organiques sur la réactivité physico-chimique et le fonctionnement microbiologique d’un sol sableux non salé et sableux salé en conditions d’irrigation par des eaux chargées en sels

Université Kasdi Merbah Ouargla (2016)

Influence des fertilisants organiques sur la réactivité physico-chimique et le fonctionnement microbiologique d’un sol sableux non salé et sableux salé en conditions d’irrigation par des eaux chargées en sels

OUSTANI Mabrouka

Titre : Influence des fertilisants organiques sur la réactivité physico-chimique et le fonctionnement microbiologique d’un sol sableux non salé et sableux salé en conditions d’irrigation par des eaux chargées en sels

Auteur : OUSTANI Mabrouka

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Doctorat ès sciences En Agronomie Saharienne 2016

Résumé
Les sols des régions arides sont sujets à une dégradation qui se caractérise par une perte importante de la fertilité, en particulier la perte de la matière organique du sol. Par ailleurs, le problème de la salinité du sol et l’irrigation par des eaux saumâtres constituent une autre contrainte majeure pour le développement de l’agriculture dans ces régions. Dans le contexte aride, ces contraintes agissent le plus souvent simultanément et concourent à abaisser la productivité des sols. Une méthode possible de remédiation et de l’amélioration des situations dégradées est d’utiliser des produits organiques comme fertilisants et amendements aux sols salés. Dans ce cadre, ce travail a pour objectif principal de contribuer à la levée de ces contraintes pour permettre une mise en culture durable des sols dans ces régions par des apports organiques exogènes. L’étude réalisée s’intéresse, ainsi, aux effets de différents produits organiques : fumier de volailles (FV), fumier de bovins (FB), fumier de caprins (FB), fumier de dromadaire (FC) et résidus de palmier dattier (RPD) sur certaines propriétés physiques, physico-chimiques et microbiologiques, ainsi que, sur l’amélioration de la production des plantes en conditions salines. L’approche méthodologique repose en premier temps sur une caractérisation physique, physico-chimique et biochimique des produits testés dans l’objectif d’estimer leur valeur fertilisante (Composition en éléments nutritifs et détermination du coefficient équivalent engrais) et amendante (C/N, Composition biochimique de la matière organique (CBM) et le fractionnement des composés humiques : AH, AF et AH/AF) de ces produits, et en deuxième temps sur des expérimentations : (i) En conditions semi contrôlées dont l’objectif porte sur l’étude de l’effet de ces produits sur certaines propriétés physiques et physico–chimiques du sol salé, à savoir la conductivité électrique (CE), le pH, la capacité d’échange cationique (CEC) et la capacité de rétention en eau (CR), (ii) En conditions contrôlées, où l’effet des produits testés sur le biofonctionnement du sol salé a été abordé en terme de l’étude de la dynamique de minéralisation de carbone et de l’azote par le test respirométrique (CO2) et de l’extraction des deux formes de l’azote minéral (N–NH4 + et N–NO3-) respectivement, (iii) En conditions de champ, où un essai pluriannuel (2009-2012) a été installé suivant un dispositif split plot visant à comparer l’effet de cinq doses croissantes de fumier de volailles : 0 , 20, 30, 40, 50 et 60 t ha-1 sur certains paramètres biométriques (Paramètres de croissance végétative et de rendement), statut nutritionnel , ainsi, que sur l’évaluation de la tolérance de la pomme de terre (Variété Spunta) à la salinité, par la détermination de l’accumulation de la proline, en tant que soluté organique, et par la synthèse de la chlorophylle sous des niveaux de salinité croissant : sol peu salé (SPS : CE=1.2 dS m-1 ), sol salé (SS : CE= 2.29 dS m-1 ) et sol très salé (STS : CE= 5.6 dS m-1 ) et en conditions d’irrigation par des eaux chargées en sels. L’analyse des résultats globaux obtenus a permis de mettre en évidence un effet favorable et significatif des différents produits organiques testés sur l’ensemble des propriétés physiques, physico-chimiques et microbiologiques étudiées par rapport au témoin. Toutefois, l’importance de l’effet améliorant de ces propriétés semble varier en fonction de la nature biochimique de chaque produit, ainsi qu’en fonction du degré de salinité. Quant à l’essai au champ, les résultats obtenus ont indiqué que les doses croissantes de fumier de volailles ont augmenté significativement tous les paramètres étudiés par rapport au témoin, et ceci quel que soit le niveau de la salinité dans les trois sites expérimentaux. Toutefois, l’effet de l’interaction (Dose (FV) × Niveau de salinité) a montré que les meilleures performances en terme de croissance, de rendement, état nutritionnel, contenu foliaire de la pomme de terre en proline et en chlorophylle ont été enregistrées au niveau du sol le plus salé (STS) traité avec la plus forte dose de FV (60 t ha-1 ). Par ailleurs, bien que l’ANOVA à trois critères de classification n’ait montré aucun effet significatif sur l’interaction de trois facteurs étudiés pour le rendement total t ha-1 , une tendance à une production plus élevée a été enregistrée au niveau de l’interaction (STS × 60 t ha-1 × 2009), avec un rendement total de 45.9 t ha-1 . Les résultats obtenus par la présente étude montrent l’importance de la fertilisation organique pour l’amélioration de la fertilité physique, chimique et microbiologique du sol, ainsi qu’à l’amélioration de la tolérance de la pomme de terre à la salinité et à l’augmentation du rendement en conditions salines. L’accroissement de la teneur en matière organique de ces sols semble être l’une des solutions agronomiques adéquates, non seulement pour atténuer les effets osmotiques et physiologiques liés à la salinité, mais également pour exploiter les eaux saumâtres dans ces régions.

Mots clés : Produits Organiques, Salinité, pH, Conductivité électrique (CE), Capacité d’Echange Cationique (CEC), Capacité de Rétention en eau (CR), Biodégradation, Carbone, Azote, Pomme de Terre, Etat Nutritionnel, Proline, Chlorophylle, Rendement, Zones Arides.

Présentation

Version intégrale

Page publiée le 26 avril 2019