Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → EVALUATION ISOTOPIQUE DE L’EVAPORATION EN ZONE NON SATUREE SOUS CLIMAT SAHELIEN ET EVOLUTION GEOCHIMIQUE DES SOLUTIONS DU SOL (VALLEE DU MOYEN NIGER)

Université de Paris 11 (1990)

EVALUATION ISOTOPIQUE DE L’EVAPORATION EN ZONE NON SATUREE SOUS CLIMAT SAHELIEN ET EVOLUTION GEOCHIMIQUE DES SOLUTIONS DU SOL (VALLEE DU MOYEN NIGER)

TAUPIN, JEAN-DENIS.

Titre : EVALUATION ISOTOPIQUE DE L’EVAPORATION EN ZONE NON SATUREE SOUS CLIMAT SAHELIEN ET EVOLUTION GEOCHIMIQUE DES SOLUTIONS DU SOL (VALLEE DU MOYEN NIGER)

ISOTOPIC EVALUATION OF EVAPORATION RATE IN UNSATURATED ZONE UNDER SAHELIAN CLIMATE AND GEOCHIMICAL EVOLUTION OF SOIL SOLUTIONS (VALLEY OF MOYEN NIGER)

Auteur : TAUPIN, JEAN-DENIS.

Université de soutenance : Paris 11

Grade : Doctorat TERRE, OCEAN, ESPACE : 1990

Résumé
LES ISOTOPES DE L’EAU (#1#8O ET #2H) ET DU CARBONE (#1#3C ET #1#4C) ONT ETE UTILISES POUR ETUDIER LES TRANSFERTS D’EAU EN ZONE NON SATUREE SOUS CLIMAT SEMI-ARIDE (REGION DE NIAMEY-NIGER) ET LES CONDITIONS DE PRECIPITATION DE NODULES CARBONATES SECONDAIRES DANS CES SOLS. LES PROFILS ISOTOPIQUES DE L’EAU DE LA ZONE NON SATUREE ET LA PENTE DE LA RELATION #1#8O-#2H ONT REVELE, POUR LA PLUPART DES SONDAGES, DE FORTES CONDITIONS EVAPORATOIRES PROCHES DE L’ETAT D’EQUILIBRE DES FLUX. CECI A PERMIS D’ESTIMER LE TAUX D’EVAPORATION DES NAPPES SUPERFICIELLES PAR L’APPLICATION DU MODELE DE BARNES ET ALLISON (1983, 1984). LES PROFILS DE CHLORURES, AUTRE METHODE DE QUANTIFICATION DE L’EVAPORATION, ONT ETE ETABLIS, PERMETTANT AINSI DE COMPARER LES RESULTATS. LA CHIMIE DES EAUX DE SOLS A AUSSI MIS EN EVIDENCE UNE TENDANCE TRES NETTE A L’ALCALINISATION DE CERTAINS SOLS IRRIGES (PROBLEME TOUCHANT FREQUEMMENT LES PAYS ARIDES ET SEMI-ARIDES) ET LE ROLE DU CONTEXTE CHIMIQUE LOCAL (ROCHES ET NAPPES) DANS CE PHENOMENE. L’ETUDE DES NODULES CARBONATES A MONTRE L’AUTHIGENIE DE L’ACCRETION, DANS LE PREMIER METRE DU SOL. CES NODULES DE FORME ET D’AGE VARIES, DATES ENTRE 7000 ANS B.P. ET 1500 ANS B.P. PAR RADIOCARBONE, SEMBLENT ISSUS DE LA PRECIPITATION DES BICARBONATES DE LA NAPPE SUPERFICIELLE SOUS JACENTE. LES DEUX MECANISMES PRINCIPAUX QUI PEUVENT ETRE IMPLIQUES DANS LA CRISTALLISATION, DEGAZAGE ET EVAPORATION DE LA SOLUTION, ONT ETE ENVISAGES POUR CHAQUE SITE

Mots clés : ISOTOPES - NA - O-18 - C-13 - C-14 - EVAPORATION - UNSATURATED ZONE - SEMI-ARID ENVIRONMENT - AQUEOUS SOLUTIONS - SOILS - SAHEL - NIGER - NIGER VALLEY

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 2 mars 2009, mise à jour le 5 janvier 2017