Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2016 → Etude de la qualité chimique des eaux de l’aquifère du Complexe Terminal dans la région de Guerrara

Université Kasdi Merbah Ouargla (2016)

Etude de la qualité chimique des eaux de l’aquifère du Complexe Terminal dans la région de Guerrara

DRISSI Zineddin

Titre : Etude de la qualité chimique des eaux de l’aquifère du Complexe Terminal dans la région de Guerrara

Auteur : DRISSI Zineddin

Université de soutenance : Université Kasdi Merbah Ouargla

Grade : Master en Géologie Option : Hydrogéologie 2016

Résumé
Guerrara est une zone désertique située au Sud de l’Algérie. Cette région est caractérisée par la pauvreté de la couverture végétale, température élevée avec une moyenne annuelle de 22.85°C. Des précipitations qui ont très faible environ 73,9 mm ̷ an. L’approvisionnement en eau de la population dépend principalement des ressources en eau souterraine. La région d’étude est à vocation agricole, le développement de l’agriculture ces dernières années a fait que la nappe du Complexe Terminal particulièrement celle du Sénonien est de plus en plus sollicitée. Afin d’évaluer la qualité de cette nappe, quatorze (14) échantillons d’eau souterraines ont été prélevés et différents paramètres physico-chimiques ont été mesurés : température, conductivité électrique, pH, Na+, K+, Ca 2+, Mg2+, Cl- , HCO3-, SO42-, NO3-, NH4+, NO2- , PO43-. Les résultats obtenus ont montré que les eaux du CT de Guerrara sont fortement minéralisées avec une conductivité électrique qui atteint 5,45 mS/cm. Le faciès chimique des eaux est chlorurées et sulfatées sodiques pour la majorité des forages. L’appréciation de la qualité de l’eau a montrée que la majorité des forages dépassent les normes fixés par l’O.M.S. La représentation des résultats sur le diagramme de Wilcox a montré que les eaux de la nappe sont de bonne qualité pour l’irrigation présentant toutefois, une qualité admissible à médiocre au niveau de certains forages

Mots clés : Complexe Terminal eau souterraine forage zone aride

Présentation

Version intégrale (5,88 Mb)

Page publiée le 4 février 2019