Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2015 → La malnutrition infanto-juvénile : état des lieux dans la commune rurale de Tangaye dans la province du Yatenga (Burkina Faso)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2015

La malnutrition infanto-juvénile : état des lieux dans la commune rurale de Tangaye dans la province du Yatenga (Burkina Faso)

NAKANABO Nadaogo

Titre : La malnutrition infanto-juvénile : état des lieux dans la commune rurale de Tangaye dans la province du Yatenga (Burkina Faso)

Auteur : NAKANABO Nadaogo

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : Master d’Ingénierie Management des Crises et Actions Humanitaires 2015

Résumé
La malnutrition constitue un problème de santé publique dans le monde entier. L’UNICEF (2005) estime à 146 millions le nombre d’enfants de moins de 5 ans qui souffrent de la malnutrition dans les pays en développement avec, 5,6 millions de décès liés à la malnutrition. Lorsque la nutrition ne répond pas aux attentes, il s’en résulte un retard de développement chez l’enfant pendant toute l’enfance et l’adolescence le rendant moins productif une fois devenu grand. Au Burkina Faso, malgré les efforts entrepris par le gouvernement et les organisations non gouvernementales pour lutter contre la malnutrition, l’état nutritionnel des enfants demeure préoccupant. L’objectif visé par cette étude est d’étudier les déterminants de la malnutrition infanto-juvenile en milieu semi-urbain. En vue de contribuer à l’enrichissement des connaissances sur les déterminants de la malnutrition infanto-juvenile, nous avons mené une étude dans le milieu sémi-urbain en occurrence dans la commune rurale de Tangaye dans le Yatenga. L’étude a été réalisée au moyen d’une enquête de terrain auprès de 150 enfants de 0-59 mois ainsi que leur ménage. La collecte des données a porté sur les données anthropométriques et socio-sanitaires des enfants, ainsi que sur les caractéristiques socio-démographiques, culturelles et économiques des ménages dont ils sont issus. Les résultats auxquels nous sommes parvenus montrent que la situation nutritionnelle des enfants de 0-59 mois de Tangaye est préoccupante. En effet, la prévalence du retard de croissance est de 32,7 %, l’insuffisance pondérale est de 36% et l’émaciation est de 15,3%. Les principales causes probables de cette situation nutritionnelle sont entre autre l’insuffisance de connaissances des parents sur la nutrition des enfants, les intervalles intergénésiques courts et le manque d’instruction de la mère. Les maladies constituent des facteurs déclenchant ou précipitant la survenue de la malnutrition des enfants. Cette étude a montré que la malnutrition constitue un réel problème aussi bien en milieu rural qu’en milieu semi-urbain. Elle pose également la question du déséquilibre de la planification spatiale en matière d’offre de soins entre le milieu rural, milieu urbain et semi-urbain. Dans ce contexte d’urbanisation galopante, la question de la couverture sanitaire des populations urbaines et semi-urbaine se pose avec acuité.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 15 septembre 2018