Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Burkina Faso → 2017 → Évaluation de la qualité physico-chimique et bactériologique des eaux des forages à usage particulier et semi-industriels à Ouagadougou (Burkina Faso)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2017

Évaluation de la qualité physico-chimique et bactériologique des eaux des forages à usage particulier et semi-industriels à Ouagadougou (Burkina Faso)

MOUSSA NOMAO Ibrahimou

Titre : Évaluation de la qualité physico-chimique et bactériologique des eaux des forages à usage particulier et semi-industriels à Ouagadougou (Burkina Faso)

Auteur : MOUSSA NOMAO Ibrahimou

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : MASTER DANS LA SPÉCIALITÉ EAU ET ASSAINISSEMENT 2017

Résumé
Dans la ville de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso, l’alimentation en eau potable a fait des progrès remarquables, étant donné que la quasi-totalité de la population urbaine est raccordée au réseau d’alimentation en eau potable. Cependant cette ville a connu ces dernières années une augmentation démographique et une expansion urbaine importantes, et donc certaines zones urbaines ou péri-urbaines ne sont toujours pas raccordées au réseau. Pour leurs besoins quotidiens, les habitants de ces quartiers s’approvisionnent à des puits ou des forages, qui peuvent être contaminés. A cela s’ajoute un certain nombre des compagnies ou des particuliers qui conditionnent les eaux des forages en sachets avant leur mise sur le marché. Mais il existe des abus : certains usent des fausses déclarations publicitaires, d’autres remplissent les sachets avec de l’eau issue des forages illégaux et beaucoup utilisent des pratiques non conformes aux normes d’hygiène avec des conditions de production et de stockage qui rendent l’eau impropre à la consommation. Devant l’absence des études sur la composition et la salubrité de ces catégories d’eaux, nous avons mené une étude visant à déterminer pour ces eaux la qualité physico-chimique et bactériologique. Au total, 32 échantillons d’eau des forages particuliers et 12 échantillons d’eau des forages semi-industriels collectés entre avril et aout 2017 ont été analysés en utilisant les méthodes normalisées de routine de l’Association Française de Normalisation (AFNOR). Pour les forages particuliers, les résultats obtenus renseignent sur une contamination physico-chimique affectant 28% des forages et une forte contamination bactériologique affectant 62% de ces forages. Les teneurs de ces paramètres dépassent les valeurs indiquées par les normes du Burkina Faso. Les résultats des analyses effectuées sur les eaux des forages semi-industriels ont fait ressortir la conformité de ces forages du point de vue physico-chimiques et bactériologique de façon générale, et en particulier le résultat bactériologique atteste la présence d’une légère contamination par les germes totaux exclue les bactéries (coliformes totaux, thermotolérants, Pseudomonas aeruginosa et bactéries sulfito-réductrices). La présence très élevée des germes indicateurs de la contamination fécale, les bactéries Pseudomonas aeruginosa ainsi que la présence de la concentration élevée des nitrates, la présence du fer et du fluor dans les eaux, constituent sans doute une menace à la santé de la population consommatrice de ces eaux.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 22 septembre 2018