Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → DYNAMIQUE SAISONNIERE D’UNE SAVANE SOUDANO-SAHELIENNE AU NORD-CAMEROUN

Université de Montpellier 2 (1990)

DYNAMIQUE SAISONNIERE D’UNE SAVANE SOUDANO-SAHELIENNE AU NORD-CAMEROUN

Seghieri, Josiane

Titre : DYNAMIQUE SAISONNIERE D’UNE SAVANE SOUDANO-SAHELIENNE AU NORD-CAMEROUN

SEASONAL DYNAMICS OF A SOUDANO-SAHELIAN SAVANNA IN THE NORTH-CAMEROON

Auteur : Seghieri, Josiane

Université de soutenance : Montpellier 2

Grade : Doctorat SCIENCES BIOLOGIQUES FONDAMENTALES ET APPLIQUEES, PSYCHOLOGIE : 1990

Résumé
L’objectif de l’étude est de comprendre la dynamique saisonnière de la végétation des savanes soudano-sahéliennes du Nord-Cameroun. La pluviosité annuelle est de 800 mm répartis sur 4 à 6 mois. Cependant, le début de la saison des pluies est très irrégulier. L’étude s’est déroulée sur deux ans, mais, la strate herbacée, constituée essentiellement d’espèces annuelles, a été soumise à deux régimes pluviométriques supplémentaires, simulés grâce à deux irrigations ponctuelles, pratiquées en début de saison, chaque année, sur chaque station. La végétation des trois types de sol les mieux représentes dans le secteur d’étude est considérée. Il s’agit d’un vertisol modal, d’un vertisol dégradé et d’un sol ferrugineux., L’analyse des résultats met en évidence l’influence de l’irrégularité des premières pluies sur la mise en place et l’organisation finale des communautés herbacées, ainsi que l’effet de la répartition des pluies sur les cycles de vie des espèces herbacées et ligneuses. Il est montré comment les caractéristiques physico-hydriques des sols déterminent la répartition de l’eau disponible pour les plantes au cours de la saison, et comment, de ce fait, le type de sol influence la différentiation des communautés en place et leurs réponses aux variations climatiques. La part des caractéristiques intrinsèques des espèces dans le déterminisme du comportement de la communauté est mise en évidence. Alors que le cycle des herbacées annuelles est très lié aux disponibilités hydriques, d’autres facteurs que leur répartition interviennent dans le déclenchement et le déroulement des phases phénologiques des espèces ligneuses. Enfin, on souligne l’importance de l’action humaine dans cette région, avec la culture itinérante notamment et la pratique du feu, sur la différentiation des strates ligneuses et herbacées.

Mots clés : SAVANE - NORD-CAMEROUN - SECHERESSE - DYNAMIQUE - ETABLISSEMENT - PHENOLOGIE - ANNUELLES - PERENNES

Présentation (SUDOC-ABES)

Texte intégral (IRD)

Page publiée le 2 mars 2009, mise à jour le 18 juin 2018