Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2014 → L’impact de l’accès amélioré à l’eau et à l’assainissement sur les conditions de vie des ménages des pays en développement à partir d’enquêtes de terrain au Mozambique, au Togo, au Mali et au Burkina Faso

Université de Rouen Normandie (2014)

L’impact de l’accès amélioré à l’eau et à l’assainissement sur les conditions de vie des ménages des pays en développement à partir d’enquêtes de terrain au Mozambique, au Togo, au Mali et au Burkina Faso

Lare-Dondarini, Amandine Loyal

Titre : L’impact de l’accès amélioré à l’eau et à l’assainissement sur les conditions de vie des ménages des pays en développement à partir d’enquêtes de terrain au Mozambique, au Togo, au Mali et au Burkina Faso

Impact of improved access to water and sanitation on the living conditions on households from field surveys conducted in Mozambique, Togo, Mali and Burkina Faso

Auteur : Lare-Dondarini, Amandine Loyal

Université de soutenance : Université de Rouen Normandie.

Grade : Doctorat : Sciences économiques : Rouen : 2014

Résumé
Cette thèse analyse l’impact de l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement sur les conditions de vie des ménages à partir d’enquêtes de terrain réalisées à Maputo au Mozambique, à Dapaong au Togo, à Bamako au Mali et à Ouagadougou au Burkina Faso. Dans les deux premières parties de cette thèse, nous avons utilisé des techniques d’évaluation contingente (consentement à payer) et des modèles de choix discrets (probit, biprobit, logit multinomial) pour mettre en évidence les liens entre les améliorations de l’accès à l’eau et à l’assainissement et les conditions de vie des ménages. Au-delà des déterminants déjà mis en évidence dans la littérature, nous avons montré que les indicateurs d’extrême pauvreté permettent de cibler les bénéficiaires des programmes pro-poor dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement. Par ailleurs, les résultats des modèles mettent en évidence un lien étroit entre les choix avérés ou fictifs des ménages pour les ouvrages améliorés en eau et leurs pratiques actuelles (transport de l’eau, distance à parcourir, personne en charge de la collecte) ; leurs systèmes d’assainissement ; et la prévalence des maladies hydriques. Enfin, l’appartenance à un réseau social, la volonté de se prémunir du risque d’agression des femmes et des jeunes filles influencent positivement les choix des ménages en faveur des latrines améliorées. Adapter les ouvrages aux contextes locaux est essentiel pour assurer l’adéquation de l’offre à la demande, comme en témoigne le succès des latrines écologiques à Dapaong. Dans la troisième et dernière partie de cette thèse, nous avons recouru à des modèles dérivés de Heckman (switching regression), d’appariement et des prix hédonistes pour mener des analyses d’impact des améliorations des services d’eau et d’assainissement sur les conditions de vie des ménages. Il s’avère, tout d’abord, que le fait que le ménage obtienne un raccordement domiciliaire augmente son revenu monétaire (pauvreté monétaire) ainsi que son niveau de consommation en eau (pauvreté par l’approche des besoins de base). Nous avons également montré que le fait qu’un quartier bénéficie d’un programme d’amélioration des services en eau améliore les conditions d’accès à l’eau (coût d’accès, distance à la source et temps de collecte journalier). Enfin, nous avons observé une relation positive entre l’accès amélioré à eau et à assainissement et le prix de l’immobilier ; les logiques distributives devant être analysées en dynamique pour s’assurer de l’objectif pro-poor des programmes Présentation (SUDOC)

Page publiée le 20 octobre 2018