Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Burkina Faso → Synthèse et caractérisation des liants géopolymères à base des matériaux locaux du Burkina Faso en vue d’une stabilisation des Briques en Terre Comprimées (BTC)

Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) 2017

Synthèse et caractérisation des liants géopolymères à base des matériaux locaux du Burkina Faso en vue d’une stabilisation des Briques en Terre Comprimées (BTC)

SORE Seick Omar

Titre : Synthèse et caractérisation des liants géopolymères à base des matériaux locaux du Burkina Faso en vue d’une stabilisation des Briques en Terre Comprimées (BTC)

Auteur : SORE Seick Omar

Etablissement de soutenance : Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE)

Grade : DOCTEUR EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DE L’EAU, DE L’ENERGIE ET DE L’ENVIRONNEMENT 2017

Résumé
Le principal objectif de cette thèse est d’évaluer la possibilité de stabiliser les briques de terre comprimées (BTC) par un liant géopolymère à base de matériaux disponible localement au Burkina Faso. La première partie de cette thèse a été dédiée à la caractérisation physico-chimique et minéralogique de plusieurs argiles burkinabè et à l’étude de leur faisabilité pour la synthèse d’un liant géopolymère. Cette étude a permis d’identifier l’argile de Saaba comme étant le meilleur précurseur pour une activation alcaline. L’influence du type d’activateur alcalin ainsi que celle de la température de cure sur les différentes propriétés du liant géopolymère à base d’argile de Saaba ont également été traitées dans la deuxième partie. Les résultats obtenus ont permis de conclure que la géopolymérisation du complexe aluminosilicate en utilisant l’hydroxyde de sodium est préférable à l’hydroxyde de potassium. La température de 60 °C a été identifiée comme la mieux adaptée pour favoriser la géopolymérisation et améliorer les propriétés du liant. Enfin, la dernière partie de cette thèse a été consacrée au développement d’un procédé de stabilisation des BTC par un liant géopolymère. Les résultats de caractérisations des BTC géopolymérisées ont montré que leurs propriétés physiques sont différentes à celles des BTC stabilisées au ciment. En outre, les résistances mécaniques des BTC contenant 15-20 % de géopolymère sont équivalentes à celles des BTC stabilisées au ciment. Les propriétés thermiques quant à elles sont meilleures par rapport à celles des BTC stabilisées au ciment ; elles sont proches de celles des BTC sans aucun liant.

Présentation (2iE)

Version intégrale

Page publiée le 17 septembre 2018