Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 2016 → Les déterminants socio-économiques et culturels de la jeunesse dans le Kenya rural ; région de Masaba en pays Kisii.

Université de Pau et des Pays de l’Adour (2016)

Les déterminants socio-économiques et culturels de la jeunesse dans le Kenya rural ; région de Masaba en pays Kisii.

Akuma, Joseph

Titre : Les déterminants socio-économiques et culturels de la jeunesse dans le Kenya rural ; région de Masaba en pays Kisii.

The socioeconomic and cultural determiners of the youth in rural Kenya ; region of Masaba in country Kisii

Auteur : Akuma, Joseph

Université de soutenance : Université de Pau et des Pays de l’Adour.

Grade : Doctorat : Sociologie : Pau : 2016

Résumé
Le thème de la socialisation des jeunes est un sujet de préoccupation pour toutes les sociétés du monde entier. Ceci est dû principalement au fait que l’avenir des communautés repose, en partie, sur l’efficacité avec laquelle elles accomplissent les tâches de préparation de cette composante importante de leur population, à devenir des adultes productifs qui contribueront au bien-être de leurs communautés. Dans les pays en voie de développement, caractérisé par un changement social rapide, une adaptation à des modes de vie non conventionnelles de la part des générations futures, dont les trajectoires croisent des contextes entièrement différents, l’explication minutieuse des déterminants de la socialisation des jeunes est incontournable. Au Kenya, les changements sociétaux et les comportements, exacerbés par les vulnérabilités associées au développement, créent souvent une confluence de facteurs qui placent les jeunes devant de grands risques. Par conséquent, la nécessité de transformer les institutions sociales ordinaires de la société, en tant que cadres de socialisation, pour les rendre pertinentes dans la préparation des jeunes aux défis de l’avenir, est inévitable. Portant sur une société du Kisii rural, Masaba Sud – Ouest, l’étude a cherché à établir comment le changement de la famille et celui d’autres institutions sociales clés, telles que l’éducation, la religion et les médias, ont un impact sur la socialisation de la communauté des jeunes. Le modèle écologique pour le développement humain (Urie Bronfenbrenner, 1994) et l’examen des parcours de vie ont été adoptés comme modèle conceptuel et méthodologique de l’étude. Les résultats de l’étude offrent une vue particulièrement nuancée des défis de socialisation pour une période de changement sans précédent dans un cadre rural du Kenya. Il est démontré que les socio-valeurs culturelles et les normes communautaires qui influencent le processus de socialisation ne sont pas constantes, mais qu’elles changent toujours et d’une façon parfois contradictoire et qu’elles sont perçues différemment par les jeunes et les membres plus âgés de la société, affectant ainsi négativement la capacité des parents et des autres anciens de réguler les jeunes. En outre, il est démontré que l’adoption de nouvelles structures sociales, conduisant à l’interruption de la transmission de comportements spécifiques, ne donne pas lieu à l’échec de la socialisation, mais offre de plus grandes voies pour favoriser un comportement positif. Au niveau national, la politique en charge du développement de la jeunesse est pleine de lacunes, en termes de politiques suivies, d’autant que les interventions n’ont pas été fondées sur une évaluation éclairée des problèmes. De même, les programmes pour les jeunes ont constamment été guidés par la philosophie du déficit et par des approches orientées. Ainsi, l’idéologie qui sous-tend le développement des jeunes, a souvent mis l’accent sur les projets centrés sur la transmission des compétences professionnelles et l’accès aux services financiers des jeunes, alors que fait défaut une politique familiale explicite. L’étude apporte une contribution à une recherche qui vise à comprendre les entraves structurelles, les nouvelles voies et transitions des jeunes à l’âge adulte et les chemins de développement personnel basé sur de nouvelles façons et attitudes, marquées par l’interaction humaine.

Mots clés : Socialisation Sociologie de la famille Changement culturel Développement de la jeunesse

Présentation (SUDOC)

Version intégrale

Page publiée le 3 octobre 2018