Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Madagascar → ETUDE DES ROLES DES MEGACHIROPTERES DANS LA POLLINISATION DE BAOBABS (Andansonia grandidieri et Adansonia suarezensis) ET LA DISPERSION DES GRAINES DANS LA FORET NATURELLE DE BEFANDRANA.

Université d’Antananarivo (2004)

ETUDE DES ROLES DES MEGACHIROPTERES DANS LA POLLINISATION DE BAOBABS (Andansonia grandidieri et Adansonia suarezensis) ET LA DISPERSION DES GRAINES DANS LA FORET NATURELLE DE BEFANDRANA.

ANDRIAFIDISON Daudet

Titre : ETUDE DES ROLES DES MEGACHIROPTERES DANS LA POLLINISATION DE BAOBABS (Andansonia grandidieri et Adansonia suarezensis) ET LA DISPERSION DES GRAINES DANS LA FORET NATURELLE DE BEFANDRANA.

Auteur : ANDRIAFIDISON Daudet

Université de soutenance : Université d’Antananarivo

Grade : DIPLOME D’ETUDES APPROFONDIES (DEA) 2004

Résumé
L’étude des rôles de Eidolon dupreanum dans la pollinisation de Adansonia suarezensis, dans la forêt de Beantely (Diégo-Suarez) et Adansonia grandidieri dans la forêt classée de Marofandilia (Morondava) a pour objectif de contribuer à la connaissance de son rôle dans la pollinisation et dans la régénération de la forêt caducifoliée de l’Ouest de Madagascar. Pour se faire, 15 pieds de baobabs Brevitubae en floraison, dont 9 de A. grandidieri (Marofandilia) et 6 de A. suarezensis (Beantely), ont été observés du 24 juin jusqu’au 18 juillet 2000. L’étude des rôles de Pteropus rufus dans la dispersion des graines collectées dans la forêt d’Ambatovaky (Befandrana) durant les mois de septembre – novembre 2000 a pour but de montrer qu’il peut participer à la régénération de la forêt naturelle. En effet, nous avons procédé aux tests de germination des graines collectées parmi des graines pelotes de rejections1, des graines crottes2 et des graines témoins3. La réalisation de ces tests a eu lieu du 17 septembre au 20 décembre 2000 à Antananarivo dans un milieu ombragé (20 à 21°C). Grâce aux visites très fréquentes4, E. dupreanum joue un rôle important dans le transfert de pollens de A.suarezensis. Dans la forêt classée de Marofandilia, les deux espèces de lémuriens Cherogaleidae : Phaner furcifèr, Mirza coquereli peuvent aussi jouer un rôle similaire à celui de la Megachiroptères (E. dupreanum) dans la pollinisation de A. grandidieri surtout dans les canopées fermées ou continues. Dans les canopées isolées comme celles des Allées de baobabs à Morondava, E. dupreanum semble devancer les papillons nocturnes dans la pollinisation de ces plantes. Les taux de germination de graines crottes et de pelotes rejetées par P. rufus sont très importants par rapport aux taux de germination des graines des fruits intacts, surtout en ce qui concerne les graines de figues tels que Ficus coccilifolia (45% pour les graines issues des crottes, 26% pour les graines issues des pelotes et 19% pour les graines témoins), Ficus syncomorus (36% pour les graines issues des crottes, 16% pour les graines issues des pelotes et 12% pour les graines témoins) et Ficus grevei (42% pour les graines issues des crottes, 20% pour les graines issues des pelotes et 11% pour les graines témoins).

Mots clés : Megachiroptères, Eidolon dupreanum, Pteropus rufus, Pollinisateur, Adansonia suarezensis, A. grandidieri, Germination, Madagascar, Megachiroptères

Version intégrale (2,32 Mb)

Page publiée le 25 novembre 2018