Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → France → 1990 → Etude du milieu naturel et de l’impact anthropique dans le bassin synclinal d’Aïn Nokrah et la haute plaine du Guigou

Université Aix-Marseille 2 (1990)

Etude du milieu naturel et de l’impact anthropique dans le bassin synclinal d’Aïn Nokrah et la haute plaine du Guigou

Benjelloul, Moussa

Titre : Etude du milieu naturel et de l’impact anthropique dans le bassin synclinal d’Aïn Nokrah et la haute plaine du Guigou

The SYNCLINAL BASIN OF AIN-NEKRAH AND THE HIGH PLAIN OF GUIGOU. NATURAL ENVIRONMENT AND ANTHOPIC IMPACT

Auteur : Benjelloul, Moussa.

Université de soutenance : Aix-Marseille 2

Grade : Doctorat Géographie : 1990

Résumé
LE BASSIN SYNCLINAL D’AIN-NEKRAH ET LA PLAINE DU GUIGOU FONT PARTIE DU DOMAINE DE L’ACCIDENT NORD-MOYEN-ATLASIQUE (A.N.M.A.) ET CONSTITUENT UN GEOSYSTEME KARSTIQUE. DES REJEUX NEO-TECTONIQUES SONT MIS EN EVIDENCE. UNE PLACE IMPORTANTE A ETE CONSACREE A L’ETUDE DES FORMES KARSTIQUES DANS LES CALCAIRES DOLOMITIQUES ET GYPSES, ET DES DEPRESSIONS VOLCANE-KARSTIQUES. DANS LA PLAINE DU GUIGOU, ON MONTRE UNE IMPORTANTE PHASE D’ABLATION ENTRE LE. REMBLAIEMENT VILLAFRANCHIEN ET LES BASALTES ; ELLE A SERVI DE PIEGE AUX FORMATIONS QUATERNAIRES, DONT LES CALCAIRES TRAVERTINEUX. APRES L’ETUDE DES CONDITIONS CLIMATIQUES, SPECIALEMENT DES PRECIPITATIONS, ET DE LA COUVERTURE VEGETALE, ON ETUDIE LES ECOULEMENTS PERENNES ET TEMPORAIRES DANS LES 2 BASSINS-VERSANTS DE L’O.GUIGOU ET LE L’O.FELLAT. LES AQUIFERES KARSTIQUES SONT PARTIELLOEMPENT SOUTIRES VERS LES SOURCES DE L’OUM ER RBIA ; MAIS LA PUISSANTE SOURCE DE TIT-ZILL, DRAINANT L’AQUIFERE BASALTIQUE, ALIMENTE L’OUED GUIGOU : C’EST LA PRINICIPALE RESSOURCE EN EAU DE LA PLAINE D’ALMIS. DANS L’ENSEMBLE, LES EAUX SONT TRES MINERALISEES (TENEURS DE 343 A 1126 MG 1) ON A PARTICULIEREMENT ETUDIE L’IMPACT DE LA DEGRADATION DES FORETS ET DE L’ ELEVAGE OVIN DANS L’ACTIVATION DE CERTAINS PROCESSUS D’EROSION : DECAPAGE DE SOLS SUR LES RELIEFS, PARTICULIEREMENT DANS LES TERRAINS MARNEUX ET GYPSEUX ECOULEMENTS TERRESTIELS, TRANSPORTS SOLIDES, SAPEMENT DES BERGES ETC. LEURS CONSEQUENCES SONT NEFASTES POUR L’AGRICULTURE DE LA PLAINE D’ALMIS

Mots clés : MAROC. GUIGOU - HYDROLOGIE - BIOCLIMATOLOGIE - CLIMATOLOGIE - EROSION - DEGRADATION DES SOLS - OUED GUIGOU - ANTHROPIE -

Présentation (SUDOC-ABES)

Page publiée le 2 mars 2009, mise à jour le 4 janvier 2017