Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Magister → 2017 → Evaluation d’un système de rafraichissement passif dans les zones chaudes et arides par l’application d’un couplage puits canadien et cheminée solaire

Université Mohamed Khider Biskra (2017)

Evaluation d’un système de rafraichissement passif dans les zones chaudes et arides par l’application d’un couplage puits canadien et cheminée solaire

DAOUADJI, YOUNES

Titre : Evaluation d’un système de rafraichissement passif dans les zones chaudes et arides par l’application d’un couplage puits canadien et cheminée solaire

Auteur : DAOUADJI, YOUNES

Université de soutenance : Université Mohamed Khider Biskra

Grade : Magister en Architecture 2017

Résumé
Les systèmes passifs et le climat torride offrent un grand potentiel pour la démarche bioclimatique et la construction durable notamment sur le plan énergétique pour l’économie de ressources non renouvelables et la protection de l’environnement . Cependant ce potentiel est faiblement explorer. Pour rependre à la problématique deux techniques passif sont couplées admettant le refroidissement naturel et la dissipation de chaleur par ventilation ; le passage de l’air dans un puits canadien permet de le refroidir avant de le souffler dans la cellule. Le mouvement d’air est tiré de l’intérieur de l’espace par une cheminée solaire. Afin de prévoir le comportement du système. Une recherche analytique pour calculer la température du sol a une profondeur de 3,5 m. Apres une recherche théorique basé sur la simulation thermique dynamique par le logiciel ENERGYPLUS (8.2.0) de deux cellules identiques de forme cubique de 27 m3 ; deux ouvertures dans chaque cellule pour la ventilation naturelle nocturne ; l’une est équipé par un puits climatique afin de pré-rafraichir l’air extérieur durant la période chaude de la journée. l’autre est une cellule de référence. Plusieurs paramètres étaient étudiés afin d’optimiser le système dans les conditions climatiques de la vallée de M’Zab. Le système permet de maintenir les températures intérieures de la cellule au moins de 31 °C. Les conclusions principales dérivées de l’étude paramétrique du système proposé sont les suivantes : Le système est journalier ou la température de l’air fournée par le puits est supérieur à la température extérieure durant la nuits et aussi avec l’absence des rayons solaire. La disposition en rangées donne un rendement continu et permet l’écoulement de l’air dans tous les tubes. La grande section de collecteur permet un bon écoulement de l’air et la section optimale est de 0,6x0,6 m² un plus grand nombre de tuyaux enterrés devrait être utilisé pour refroidir le flux d’air et satisfaire les besoins thermiques (10 puits). Lorsque la température ambiante et la demande de refroidissement sont élevées les configurations appropriées peuvent fournir un bon état intérieur même avec un écoulement de vent fort.

Mots clés : puits canadien ; cheminée solaire ; système passif ; climat chaud et aride ; refroidissemen

Présentation

Version intégrale (13 Mb)

Page publiée le 16 septembre 2018