Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Doctorat → Algérie → 2017 → Apport d’un système d’information géographique pour la gestion des ressources en eau de la région de Djelfa

Université Mohamed Khider Biskra (2017)

Apport d’un système d’information géographique pour la gestion des ressources en eau de la région de Djelfa

Koussa, Miloud

Titre : Apport d’un système d’information géographique pour la gestion des ressources en eau de la région de Djelfa

Auteur : Koussa, Miloud

Université de soutenance : Université Mohamed Khider Biskra

Grade : Doctorat en sciences en : Hydraulique 2017

Résumé
Dans la matière de la gestion des ressources, les Systèmes d’Information Géographiques se présentent comme des technologies efficientes. Ayant un large domaine d’application, ils ont montré une grande efficacité dans la matière de la gestion des ressources. Ils offrent des outils appropriés pour la combinaison de données spatiales ainsi que des modèles sur un même support graphiques. En Algérie, les régions steppiques où la demande croissante et de la dégradation de la qualité de l’eau. L’accès généralisé à l’eau potable, l’irrigation, l’expansion urbaine, le développement industriel sont autant de facteurs qui font augmenter ces pressions. L’utilisation des différents paramètres et des indices géomorphologiques d’une région, présente un résultat très indispensable, et ce afin de caractériser l’environnement physique et leur influence sur l’écoulement des eaux de surface. C’est dans ce contexte que vient notre travail dont l’utilisation un moyen SIG pour :  Elaborer une base de données très riche permettant la manipulation, la mise à jour de ces données ainsi que la visualisation  Présenter un outil SIG qui peut permettre d’une part l’établissement des cartes thématiques utiles pour contrôler la qualité des eaux souterraines  Conception des plans d’informations spatiaux et temporels pour la gestion des ressources en eau dans La région de Djelfa  Démontrer l’intérêt que peut apporter un outil tel que le S.I.G pour cartographier des risques d’érosion hydrique par l’application de l’équation universelle de perte en sol, afin de protéger les constructions de stockage contre l’envasemen

Mots clés : SIG, interpolation, cartographie des eaux de Djelfa, Erosion hydrique, Méthodes géostatistiques, krigéage

Présentation

Version intégrale (7 Mb)

Page publiée le 16 avril 2019