Informations et ressources scientifiques
sur le développement des zones arides et semi-arides

Accueil du site → Master → Algérie → Master → 2017 → Effet de la physicochimie des sols sur la diversité phénotypique et fonctionnelle des bactéries telluriques et l’interaction Bactérie-Blé dur.

Université Abderrahmane Mira de Bejaia (2017)

Effet de la physicochimie des sols sur la diversité phénotypique et fonctionnelle des bactéries telluriques et l’interaction Bactérie-Blé dur.

AGUENIOU Fatiha et ZEGGAGH Hachemi

Titre : Effet de la physicochimie des sols sur la diversité phénotypique et fonctionnelle des bactéries telluriques et l’interaction Bactérie-Blé dur.

Auteur : AGUENIOU Fatiha et ZEGGAGH Hachemi

Université de soutenance : Université Abderrahmane Mira de Bejaia

Grade : Master 2017

Résumé
La physicochimie d’un sol affecte considérablement la diversité fonctionnelle des bactéries et leurs interactions avec les plantes. Ce travail a pour objectif l’étude de l’effet des propriétés physicochimiques des sols sur la répartition de quelques caractères bactériens et leur implication dans la stimulation de la croissance du blé. Pour ceci, 40 isolats bactériens ont été purifiés à partir de 4 échantillons de sol rhizosphériques. Après caractérisation physicochimique des échantillons, un teste in vivo a été réalisé afin de vérifier la stimulation de la croissance du blé par les souches isolés. Une caractérisation fonctionnelle (production de l’AIA, solubilisation de phosphate et fixation d’Azote) et phénotypique (Gram, mobilité) des 40 isolats a été effectuée. Enfin, la corrélation entre les caractères physicochimiques des échantillons, l’effet combiné des bactéries à partir desquels elles sont issues sur la croissance du blé, ainsi que les caractères phénotypiques de ces isolats a été étudiée. La totalité des souches testées sont productrices de l’AIA (les concentrations varient de 4,63 à 13,28 μg/ml), 22 sont fixatrices de l’azote atmosphérique et 10 souches solubilisent le Ca3(PO4)2. Phénotypiquement, 22 souches sont à Gram positif et 18 sont immobiles. La souche 3-B a significativement stimulé le pourcentage final de germination des graines de blé, alors que les souches 1-D, 2-B, 2-D et 2-F ont significativement stimulé les autres paramètres de croissance. Les corrélations obtenues entre les différentes variables représentées dans notre ACP souligne la complexité des effets de l’environnement sur la diversité fonctionnelle des bactéries et leurs interactions avec les plantes.

Présentation

Version intégrale (1,31 Mb)

Page publiée le 30 décembre 2018